Réinventer le numérique, urgent, vital et… stratégique !

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 

Paris, le 27 novembre 2019 – À l’initiative de la Fing, des associations citoyennes et professionnelles, des entreprises, acteurs publics nationaux et territoriaux, chercheurs, se sont réunis pour organiser la Conférence #RESET le 3 décembre 2019 à Paris. Il s’agit d’engager un programme d’actions convergentes et mobilisatrices visant un impact à court-moyen terme, #RESET 2019-2022, pour transformer le numérique.


UN ENJEU STRATÉGIQUE

Un enjeu central pour les acteurs européens est de retrouver la maîtrise stratégique de leurs choix, de ne pas être condamnés à s’adapter en permanence à des décisions prises ailleurs, à une concentration extrême de la valeur, à un numérique facteur de dépendances plutôt que d’autonomie, d’émancipation ou de résilience. Trop souvent nous prenons en compte l’impact du numérique sur la société, comme si il s’agissait de le subir, tel un phénomène extérieur.

Il s’agit de répondre, en actes, à la question « quel numérique voulons-nous ? », de travailler à l’impact de la société sur le numérique, en prenant en compte les enjeux éthiques, démocratiques, sociaux, territoriaux, environnementaux pour en faire des principes d’action et des défis d’innovation. 

UN ENJEU DE LONG TERME

Le numérique d’aujourd’hui n’est pas adapté au monde de demain, à ses incertitudes, à ses ressources limitées. Quel numérique allons-nous léguer aux générations futures ? Un enjeu décisif pour l’ensemble de la société est que le numérique sorte du “toujours plus” et intègre des perspectives de long terme avec les acteurs de la société et les générations futures (cf. Objectifs du Développement Durable de l’ONU).

D’IMPORTANTES TRANSFORMATIONS SONT POSSIBLES

La Fing a conduit en 2019 une réflexion autour d’un #RESET du numérique, concrétisée par deux tribunes dans Le Monde en janvier et en septembre, et par différents temps d’échange, ateliers, productions.

La réflexion collective a permis de qualifier des leviers très significatifs : l’adoption de critères communs (éthiques, sociaux, environnementaux) par les grands commanditaires publics et privés; l’engagement des concepteurs, développeurs, designers ; l’investissement long-termiste; la pression de l’opinion et des consommateurs, l’exigence des générations futures; la construction collective de régulations; une transformation des formations supérieures et professionnelles au numérique, etc.

S’agissant du numérique, force est de constater qu’aujourd’hui aucun acteur ne peut rien tout seul, particulièrement à l’échelle européenne ou française, et par rapport aux grands acteurs mondiaux (GAFAM). Il est donc essentiel d’unir nos forces et moyens !

#RESET 2019-2022 : ENGAGER UN PROGRAMME COLLECTIF

Pour passer de la réflexion à l’action, la Fing et ses partenaires (ADEME, la Métropole Européenne de Lille, la 27e région, Le groupe La Poste, la Maif, Orange, Berger-Levrault et Vraiment Vraiment) engagent un programme collectif à vocation d’impact, avec l’objectif – immodeste mais vital – de « réinventer le numérique » : travailler concrètement à changer certaines conditions-clés dans lesquelles il se développe, afin qu’il contribue plus clairement au bien commun.

Le mode opératoire de ce dispositif sera collectif : il s’agira d’imaginer et de faire émerger des coalitions d’acteurs hétérogènes qui s’accorderont sur des objectifs à court-moyen terme (échéance 2022), pour arriver à de premiers résultats concrets. 

La conférence participative #RESET 2019 que nous organisons le 3/12 va lancer et nourrir ce programme. Elle sera conférence sera accueillie par Leboncoin à leur siège parisien. De façon significative, chez eux comme dans d’autres entreprises, la dynamique transformatrice vient des équipes elles-mêmes.

L’ambition de la FING est de rassembler des acteurs et des citoyens prêts à s’engager à participer, par leurs actions, à l’émergence d’un numérique « choisi » et dont nous pouvons être fiers. N’hésitez pas à nous rejoindre pour redessiner ensemble des horizons souhaitables ! Inscription et programme


A propos de la Fing
La Fing est un réseau d’entrepreneurs, d’acteurs publics, de chercheurs et d’experts engagés pour imaginer concrètement un numérique porteur d’avenir et centré sur les capacités humaines. Elle s’intéresse au numérique lui-même comme à ses interactions avec les transformations politiques, économiques et sociales : data et algorithmes, confiance et attention, démocratie et action publique, travail, éducation, environnement, villes et territoires…
Sa vocation première, exploratoire et prospective, s’incarne dans son média InternetActu et dans ses Expéditions : des travaux critiques, prospectifs et créatifs visant à faire émerger de nouvelles idées et pistes d’action, de recherche et d’innovation.
Elle se dote en 2019 d’une deuxième mission, transformatrice et à vocation d’impact, caractérisée par le programme collectif pluriannuel #Reset 2019-2022, à gouvernance partagée, dont la Fing est l’initiateur et l’un des opérateurs.
Elle travaille à ciel ouvert : ses productions sont librement accessibles et réutilisables.
fing.org | internetactu.net
reset.fing.org #RESET

Contact presse
Sophie Fourquet-Mahéo 
Mail : smaheo@fing.org
Tél : +33 (0)6 86 40 82 67 


Programme

9h30-18h30
Keynote : Transformer le numérique
Jacques-François Marchandise – Fing

Masterclass : Réinventer le numérique, enjeu stratégique
Animation : Philippe Lemoine – Fing
Intervenants : Serge Abiteboul – Arcep, Christine Balagué – IMT-Chaire Good in Tech, Marie Ekeland – Daphni, Marylise Léon – CFDT

Masterclass : Transformer le numérique pour faire face aux transitions
Animation Daniel Kaplan – Plurality University Network
Intervenants : Frédéric Bardeau – Simplon.co, Céline Faivre – Région Bretagne, Diego Landivar – Origens Media Lab, Valérie Peugeot – Orange Labs

Keynote – Conclusion de la matinée
Salwa Toko – Conseil National du Numérique

Keynote – Entreprises numériques : agir pour servir les transitions
Antoine Jouteau – Leboncoin

Fabrique de coalitions
Introduction : Jacques-François Marchandise
Intervention : Henri d’Agrain délégué général du Cigref
Ateliers collaboratifs (3 sessions)

Agora conclusive
Animation Jacques-François Marchandise
Participants : Jérome Giusti – Metalaw, Tristan Nitot – Qwant, Porteurs de coalitions, Partenaires.

Implications et participations

ADEME,  ANACT,  #APTIC,  ARCEP,  Assemblée virtuelle,  Association ICI,  Auxilia/Chronos,  Berger-Levrault, Cap Digital,  le Carrefour des innovations sociales,  CFDT,  Chaire Good in Tech,  CIGREF,  CNAF,  CNIL / LINC,  Collectivité de Corse,  Conseil départemental de l’Ardèche,  Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis,  Conseil National du numérique,  la Coop des Communs,  Cozy Cloud,  Cre@tic Cdg59 / DECLIC,  Daphni,  Demain.ai,  Les Designers Ethiques,  Design Friction,  Digital Commons Consortium,  Digital.green,  Digital New Deal Foundation,  DINUM,  Edtech One,  Espace 19,  Fondation Croix Rouge Française,  Le Garage Numérique,  Genève Lab,  Groupe la Poste,  Happy Dev,  Horizons publics,  l’Institut Mines Télécom, l’Institut du numérique responsable,  Kontnü,  La 27e Région,  Latitudes,  Communauté d’agglomération La Rochelle,  Leboncoin,  la MACIF,  la MAIF, la MedNum,  Metalaw,  Métropole Européenne de Lille,  Mission Société Numérique,  Natural Idées,  Orange,  Origens Media Lab,  Ouishare,  Les Petits débrouillards,  Plurality University,  POP,  Qwant, la Région Bretagne, Renault,  Réseau Canopé,  Sciences Po,  Sharers & Workers,  Vraiment Vraiment,  UNAF,  Université de Genève,  Usbek & Rica,  Wifirst, …

La Fing a le soutien de ses grands partenaires

MyData 2017 – Empowering Individuals With Their Personal Data

MyData 2017 – Empowering Individuals With Their Personal Data

Over 800 business representatives, government officials, academics, and civil society members will gather in Tallinn and Helsinki from August 30th to September 1st, to work on rebuilding the domain of personal data to be human-centric. The aim of the conference is to strengthen the developing MyData Global Network. At the conference, the Declaration of MyData principles will be published and signed by individuals as well as pioneering organisations.

Lire la suite

FuturEduc : Imaginer l’école pour tous à l’ère numérique

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Paris, le 9 mai 2017 – La Fing et Éducation et Territoires, accompagnés par trois groupes locaux d’acteurs en France, au Canada et en Suisse, ont conduit une réflexion sur le futur de l’éducation, placée sous le double signe du numérique et de l’imaginaire pendant un an. Ils proposent 9 actions prioritaires pour l’école pour tous à l’ère numérique.

Lire la suite

Le numérique au service de la transition écologique et énergétique

Paris, le 15 septembre 2016.
L’Ademe, Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie et la Fing, association pour la Fondation Internet Nouvelle Génération, s’engagent pour trois ans dans une coopération dont l’objectif est de relier concrètement la transition numérique d’une part, la transition écologique et énergétique (TEE) de l’autre.

Lire la suite

Transitions2 et le Conseil national du numérique lancent un “appel à engagements” pour la convergence entre les transitions écologique et numérique

A Paris, le 24 novembre 2015

Le Conseil National du numérique et les porteurs du programme Transitions2, la Fondation pour l’Internet Nouvelle Génération (Fing), Coalition Climat 21, Les Petits Débrouillards, OuiShare, POC21, Terra Eco, Without Model, l’Institut du développement durable et des relations internationales (IDDRI) et Place to B, ont lancé le 24 novembre 2015 un “appel à engagements” pour oeuvrer à la convergence des transitions écologique et numérique.

Issus de l’écologie et du numérique, les auteurs du texte ont souhaité s’adresser à “celles et ceux qui agissent, pensent, militent, inventent, créent” à l’intersection de ces deux sphères, et plus largement à “tous les acteurs animés d’une volonté de réinventer nos manières de vivre dans un monde plus durable et inclusif.”

Pour Daniel Kaplan, membre du CNNum et cofondateur de la Fing, “si la transition écologique doit être notre horizon incontournable, la dégradation continue de l’environnement démontre qu’elle sait mieux décrire son but que son chemin”. La transition numérique à l’inverse, est “le point commun de la plupart des transformations contemporaines”, mais elle ne poursuit aucun objectif collectif particulier. “L’une a le but, l’autre le chemin : marions le meilleur des deux mondes !”, conclut-il.

En lançant cet appel, le Conseil national du numérique et les porteurs de l’initiative Transitions2 souhaitent poser les bases d’un engagement commun, en identifiant des constats, des valeurs mais aussi des défis partagés par les sphères de l’écologie et du numérique. Les auteurs ont joint à cet appel un glossaire “pour mieux se comprendre” ainsi que des exemples de projets emblématiques, “pionniers de la convergence entre écologie et numérique”.

Ils souhaitent poursuivre ce débat, en profitant de la mobilisation globale dans la cadre de la 21e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP21) de 2015, qui se déroulera à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015.

Un “barcamp” organisé le 5 décembre 2015 avec le soutien actif de NUMA (Paris) accueillera tous ceux qui se reconnaissent dans l’appel, afin de partager leurs idées et projets, d’engager des actions communes et en passant, d’alimenter le catalogue des projets, connaissances et outils recensés sur la plateforme Transitions2.

Pour en savoir plus

  • Téléchargez l’appel à engagement sur http://cnnumerique.fr/transitions2
    ou rendez-vous sur la plateforme http://www.transitions2.net/catalogue/view/709/appel-a-engagements-transitions-au-carre
  • Découvrir le programme Transitions2 :
  • http://www.transitions2.net/p/a-propos

Vous pouvez vous inscrire dès maintenant au barcamp

Lien d’inscription : http://paris.numa.co/Evenements/Barcamp-Transitions2

Samedi 5 décembre 2015
Au NUMA –
39 Rue du Caire, 75002 Paris

10h30 – 12h00
Présentation de l’appel et de la démarche Transitions2
Tables rondes

13 h 30 – 14 h
Introduction & choix des ateliers

14 h – 15 h 20
1ère série d’ateliers

15 h 30- 16 h 50
2ème série d’ateliers

17 h – 17 h 30
Restitution des ateliers et discussions
en présence des partenaires Transitions2

Contacts presse

Conseil national du numérique
presse@cnnumerique.fr
01 53 44 21 27

Transitions2
transitions2@fing.org

Télécharger le communiquer de presse :

Lift with Fing : travailler demain

Lift with Fing « TR:availler demain » / Re:working work »
21/22-10, Marseille, Villa Méditerranée

Pour cette 6ème édition, Lift with Fing 2014 s’intéresse aux mutations du travail, la manière dont les individus rencontrent, créent ou transforment les organisations de travail dans l’économie numérique. Mais derrière ces évolutions, quels nouveaux horizons se profilent ? Avec des intervenants de renom (Stefana Broadbent, Patricia Vendramin, Antonio Casilli, Philippe Lemoine, Carlos Verkaeren, Ben Waber, etc.) et une communauté dense, Lift with Fing abordera différents aspects de ces mutations du travail :

  • Selon les études, 40% à 70% des emplois d’aujourd’hui seront automatisés dans 20 ans. A quoi ressemblera alors le travail ?
  • Un jeune entrant dans l’emploi aura plus de 10 employeurs dans sa vie. Comment repenser les communautés de travail au-delà de l’entreprise, voire de l’emploi ?
  • Un collaborateur entre dans l’entreprise avec ses compétences, ses outils, ses réseaux, sa réputation. Comment les entreprises valoriseront-elles le patrimoine de leurs collaborateurs ?
  • Salariat, auto-entrepreneurtiat, activités collaboratives, formation, retraite : les frontières se brouillent. Comment mesurer autrement la valeur du travail et des autres activités, détacher revenus et activités ?
  • Les inégalités se creusent entre « knowledge workers »et exécutants, dirigeants et dirigés, entrepreneurs et collaborateurs. Comment imaginer un numérique qui étend les opportunités de tous ?

Découvrez le programme : http://liftconference.com/lift-france-14/program_fr

Contact pour recevoir une accréditation : Aurialie Jublin, ajublin[a]fing.org

A propos de Lift with Fing
– Une journée de conférence pour comprendre et questionner
– Une soirée dédiée à des projets innovants
– Une journée d’ateliers pour se projeter et agir
– Une exposition Lift Experience et bien d’autres choses dans l’écrin magnifique de la Villa Méditerranée à Marseille

http://liftconference.com/lift-france-14/fr

Lancement du 3e cahier d’enjeux Questions numériques de la Fing

3Un cahier d’enjeux sur les promesses du numérique3

Pour la 3e année, la Fing (Fondation internet nouvelle génération) dévoilera son cahier d’enjeux, « Questions Numériques », le 21 février à la Gaîté Lyrique à Paris. Cette publication, résultant d’un foisonnant cycle de prospective annuel avec les acteurs concernés (les acteurs publics, les acteurs privés, les innovateurs, la recherche, la société civile), se concentre sur les promesses que le numérique, depuis 20 ans, n’a cessé de nous adresser.

Pourquoi ces promesses se renouvellent-elles sans cesse (une meilleure école, une meilleure démocratie…) et pourquoi nous déçoivent-elles toujours un peu plus ? Quel bilan tirer du passé, en quoi les promesses du numérique ont-elles ou non été tenues et surtout, qu’avons-nous appris ? Sachant ce que nous savons maintenant, comment reformuler pour demain des promesse à la fois ambitieuses, tournées vers l’avenir et crédibles ? Et que faudrait-il faire pour « vraiment » les tenir ?

3Un événement à la Gaîté Lyrique3

Le 21 février (16h-19h) à la Gaîté Lyrique, nous avons demandé à plusieurs personnes de réagir aux nouvelles promesses. Seront présents :
Xavier De la Porte (Place de la Toile, France Culture), André Gunthert (EHESS), Tamer El Aidy (Les Petits Débrouillards), Anna Nowak-Riviere (Française des Jeux), Xavier Crouan (Région Ile-de-France), Adam Ouorou (Orange), Stéphane Distinguin (Cap Digital).

3A propos de Questions numériques3
« Questions Numériques » est un travail annuel de prospective collective, qui ambitionne de devenir un point de référence du débat autour des transformations numériques. « Questions Numériques » est à la fois :

  • Un rendez-vous majeur, en début d’année calendaire, autour du lancement du Cahier d’enjeux;
  • Un processus continu de coproduction, échelonné sur toute l’année, réunissant près de 200 acteurs issus de tous les horizons : directions de l’innovation de grands groupes, acteurs publics nationaux et territoriaux, pôles de compétitivité, chercheurs, entrepreneurs, designers, têtes de réseaux, journalistes…

Contact Presse
Véronique Routin
vroutin@fing.org
tel 06 03 22 75 38

Inria et la Fing s’engagent dans un partenariat « Prospective, sciences du numérique et société »

Paris le 7 février 2013 – Inria, Institut de recherche en sciences du numérique et la Fing, association pour la Fondation Internet Nouvelle, souhaitent s’engager dans une coopération « Prospective, sciences du numérique et société ». Philippe Lemoine, président de la Fing et Michel Cosnard, président-directeur général d’Inria, signent aujourd’hui une convention de partenariat pour répondre aux enjeux de la société numérique de demain.

Lire la suite

Dossier de presse Fab Lab Squared

Fab Lab Squared (au carré) – FL2 est un prototype de Fab Lab léger, rapide à déployer et démonter, et dont l’une des fonctions est… d’incuber d’autres Fab Labs.

Il s’agit donc de définir et d’expérimenter :

– L’équipement nécessaire à un Fab Lab, en cherchant à minimiser son coût : une partie des machines elles-mêmes sont fabriquées dans le cadre du projet.
– Les usages concrets du Fab Lab par plusieurs catégories d’acteurs : entrepreneurs, artistes et designers, étudiants, bricoleurs, hackers, et simples amateurs ou citoyens intéressés.
– Les conditions de déploiement et d’exploitation d’un Fab Lab : mettra à disposition de futurs Fab Labs le plus grand nombre d’informations techniques, pratiques, méthodologiques, etc.

FL2 est un prototype de Futur en Seine qui est présenté du 18 au 26 juin à la Cité des sciences et de l’industrie, au Carrefour Numérique. Porté par un ensemble d’acteurs associatifs (la Fing, Ping, Silicon Sentier), d’entreprises (Hackable Devices, Nod-A), entreprises de la recherche (Institut Télécom, IRI) et de l’enseignement (ENSCI Les Ateliers) qui travaillent ensemble depuis plusieurs mois autour du concept de Fab Lab, le projet FL2 a une double fonction innovante :

– Faire émerger pour la première fois en France ce nouveau dispositif d’innovation qu’est le Fab Lab, pour faciliter le prototypage et l’expérimentation d’objets et d’espaces innovants, au croisement du numérique et du physique ;
– Enrichir le concept même de Fab Lab en construisant un Fab Lab mobile à dé- ploiement rapide, qui aide à créer d’autres Fab Labs, et qui construit même un certain nombre des machines qui viendront l’équiper.

FL2 a le soutien de la Région Ile de France et de l’Europe.

Téléchargez le dossier de presse

Dossier de presse et Communiqué de presse Lift 2011

Communiqué de presse
Conférence internationale, innovation et créativité

3ème édition de Lift à Marseille
« Be Radical! » : Quand les innovateurs réinventent le monde
Une expérience inédite du 6 au 8 juillet 2011 au Palais du Pharo
http://liftconference.com/fr/lift-france-11/home_fr

16 juin 2011 – Après 2 éditions d’un événement plébiscité par plus de 1000 participants, la conférence Lift revient à Marseille dans le prestigieux Palais du Pharo, pour 3 jours d’expérience d’un genre nouveau.

4Le thème 2011 : « Be Radical », l’innovation de rupture4

Sous le titre « Be Radical! », Lift se focalise cette année sur l’innovation de rupture, autour de 5 grands thèmes : « OPEN », « CARE », « WORK/LEARN », « SLOW », « URBAN ».
Des transports à la santé, de l’environnement à l’enseignement, les technologies numériques n’apportent pas seulement une amélioration des systèmes existants : elles produisent ou appuient des approches en rupture, qui transforment les métiers, la nature même des besoins et des services, les modèles d’affaires, les jeux d’acteurs. Des exemples ? L’automobile partagée, la génomique personnelle, les réseaux de patients, les smart grids…

4Des intervenants prestigieux venus du monde entier4

De nombreux intervenants de renommée internationale porteront cette expérience atypique. Pionniers qui expérimentent aujourd’hui les nouveaux outils et espaces de l’innovation, ils partageront leur expérience, leurs réussites comme leurs échecs pour y puiser l’énergie d’aller plus loin :
Saskia Sassen, sociologue et économiste, université de Columbia ; Roger Malina, directeur du Laboratoire d’Astrophysique de Marseille et président de l’Observatoire Leonardo pour les Arts et les Techno-Sciences ; Robin Chase, fondatrice de ZipCar et GoLoco ; Alex Soojung-Kim Pang, prospectiviste et inventeur de « l’informatique contemplative » ; Juliana Rotich, cofondatrice d’Ushaidi, réseau collaboratif basé en Afrique qui développe une plate-forme ouverte de partage d’information et de visualisation à grande échelle ; Paul Wicks, directeur R&D de PatientsLikeMe, le plus grand réseau de partage d’expériences et d’informations autour de la santé et la maladie ; Ville Keränen, fondateur de Monkey Business, qui « crée des organisations prêtes pour le futur » en réinventant la formation et l’apprentissage ; Gabriel Borges, un des hommes derrière la Fiat Mio, la première voiture co-conçue avec ses futurs conducteurs ; Philippe Lemoine, P-DG de LaSer et fondateur du Forum d’action modernités ; Anna Meroni, designeuse et activiste du « Slow Food » ; Kris de Decker, fondateur du Low-Tech Magazine ; Robin Chase, fondatrice de ZipCar et de GoLoco…

4Une conférence originale par son format4

Lift alterne de manière dense des sessions de conférence à la scénographie soignée, des ateliers créatifs, des moments de réseautage, des soirées… Parce qu’il faut toucher du doigt le monde qui bouge, l’exposition Lift Experience propose également une immersion dans le futur, avec des projets d’artistes, de designers, d’innovateurs mettant en question nos usages numériques quotidiens.
Parmi les temps forts de Lift Expérience :
Fabriquer votre station météo (ou)verte, des projets de fabrication numérique, des nouvelles interfaces pour naviguer, se déplacer,…

4« Re : lift », une rentrée radicale, le 16 septembre, à l’Appart SFR, Paris4
Le 16 septembre, la Fing et SFR s’associent pour prolonger et amplifier l’écho de ce premier temps marseillais en organisant une réplique parisienne : « Re : Lift ».
L’objectif est de poursuivre et d’enrichir la discussion, synthétiser les apprentissages et prolonger la dynamique du Lift en approfondissant les projets les plus porteurs.

« Re : Lift » s’adresse à ceux qui n’ont pas été à Lift en juillet et à ceux qui souhaitent poursuivre les discussions entamées à Marseille.
Au programme :
– Un temps de synthèse et de retour personnel de Lift
– Un temps de prolongement en ateliers : que fait-on des idées neuves exprimées à Lift ?

4Informations et contact4
Pour toute information sur la manifestation Lift 2011 :
http://liftconference.com/fr/lift-france-11/home_fr

4A propos de la Fing4
Créée en 2000 par une équipe d’entrepreneurs et d’experts, la Fing a pour objet de repérer, stimuler et valoriser l’innovation dans les services et les usages du numérique.
La Fing compte aujourd’hui plus de 160 membres, parmi lesquels on compte des grandes entreprises, des start-ups, des laboratoires de recherche, des universités, des collectivités territoriales, des administrations, des associations….
www.fing.org | www.internetactu.net

4A propos de Lift4
Lift est une conférence explorant les implications sociales des nouvelles technologies, basée sur le constat qu’anticiper le changement permet de le transformer en opportunité. En trois jours de congrès, les participants (entrepreneurs, chercheurs, managers, investisseurs, designers, etc) ont accès aux idées et aux personnes qui feront la société de demain.
www.liftconference.com

Contact presse
Fing – Véronique Routin – +33 1 83 62 93 90– vroutin@fing.org
Lift – Sylvie Reinhard – +41 76 387 31 57 – sylvie@liftconference.com

>> Télécharger le communiqué de presse –

>>Télécharger le dossier de presse –

Communiqué de presse post Lift

Communiqué de presse

Après le succès de la 1ère édition de Lift en France, la Fing se
prépare déjà à celle de 2010

4Plus de 500 personnes ont vécu une expérience inédite à Marseille, en
présence d’innovateurs et de chercheurs venus du monde entier
4

Paris –24 juin 2009– Lift with Fing, 1ère édition de la conférence internationale Lift à Marseille, a réussi le pari ambitieux de rassembler, au Palais du Pharo, plus de 500 curieux et passionnés, innovateurs, chercheurs ou entrepreneurs. Dédiée au « Futur, faites-le vous-même », cette rencontre inédite doit son succès à la mobilisation des participants venus du monde entier, à la qualité des intervenants et à l’implication des partenaires, en particulier des acteurs publics locaux.

En effet, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, le conseil général des Bouches-du-Rhône et la ville de Marseille ont largement contribué à la réalisation de l’édition française et ont permis de découvrir la dynamique numérique locale dans le programme.
4Une conférence qui place l’homme et l’environnement au coeur de toute réflexion4
Rassemblement de pionniers du monde entier, cette 1ère rencontre française avait pour ambition de transformer le changement en opportunité et d’anticiper les idées ou les réalisations qui préfigurent déjà notre avenir.

« Nous ne sommes pas des défendeurs forcenés des technologies, mais nous souhaitons avant tout les inclure dans une approche plus globale et ainsi explorer la manière dont elles contribuent aux nouvelles dynamiques d’innovation », précise Laurent Haug, co-fondateur de Lift.

Déclinée autour de 3 dynamiques (les objets et la production industrielle, les organisations sociales et
le développement durable), la conférence a fait ressortir plusieurs idées structurantes, grâce aux présentations de près de 30 intervenants.
41. L’ambivalence des technologies4
Cette idée, sous-tendue dans le discours de Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’Etat chargée de la Prospective et du développement de l’Economie numérique lors de son intervention, a été également portée par Dominique Pestre, historien des sciences et chercheur à l’EHESS, dans sa présentation introductive. Les technologies peuvent être un formidable outil de construction d’un monde durable, mais seulement si elles émanent d’une volonté positive des acteurs (au niveau social, environnemental et entrepreneurial).
42. Le basculement du « do it yourself » au « do it ourselves »4
L’implication de plusieurs individus contribue à la propagation de l’innovation et à la production d’effets plus larges, sans pour autant mobiliser des technologies ou des moyens plus sophistiqués. Ainsi, un projet local étendu à une échelle plus grande peut entrainer des évolutions notables, surtout au niveau écologique.

John Thackara, directeur de l’entreprise
Doors of Perception, a présenté lors de son intervention un projet brésilien, Monumento, consistant à rénover des immeubles de bureau abandonnés à Sao Paulo pour les redonner à des communautés d’habitants.
43. La démarche d’innovation ouverte passe au-delà des principes de management4
Les entreprises commencent à s’ouvrir à cette démarche et à abandonner le recours systématique au contrôle accru, surtout en période de crise. Petit à petit, elles facilitent la création de passerelles entre innovateurs et non innovateurs, entre professionnels et amateurs… Euan Semple, Consultant, spécialiste de l’introduction des logiciels sociaux dans les entreprises, a confirmé lors de son intervention, que les ferments du changement émergent, surtout au niveau des systèmes d’information des entreprises.
44. Les enjeux autour du développement durable imposent de repenser complètement la chaîne de valeur et sa création même.4
Gunter Pauli, industriel belge et fondateur de nombreux projets et entreprises dans le domaine du développement durable, a mis au point une méthodologie de « pollution zéro », qui a donné son nom à l’institut de recherche qu’il dirige à présent.

Aujourd’hui, on donne des prix environnementaux aux hommes d’affaires qui disent qu’ils vont polluer un peu moins. Mais il ne faut pas polluer un peu moins : il faut arrêter de poluer.” explique Gunter Pauli.
4Un bilan très positif qui incite les organisateurs à se projeter en 20104
Plus de 500 personnes ont assisté à ces 2 jours de rencontres et ont ainsi vécu une expérience inédite. Entrepreneurs, chercheurs, directeurs de département stratégiques (marketing, développement…) ont répondu présents à l’appel de Lift et de la Fing pour cette 1ère édition à Marseille, à l’instar d’Alexis Mons, consultant du Groupe Reflex :
« Lift, comme la Fing font partie de ces trop rares organisations aptes à susciter métissages et fusions fertiles des idées de ceux qui les ont. Quand les deux ont annoncé qu’elles feraient cause commune pour un Lift France à Marseille ce week-end, mon sang n’a fait qu’un tour. Et je n’ai pas été déçu, bien au contraire ».

Cette satisfaction ressentie par le public d’avertis confirme l’intérêt d’une conférence atypique en
France et valide le besoin d’une approche créative et transformative des technologies, peu présente
dans les discours dominants.
« Nous avons réussi notre pari de créer cette conférence en quelques mois. Notre partenariat marche ; la diversité et la qualité du public, comme des intervenants le prouvent. Nous sommes donc ravis de le poursuivre en 2010, toujours au Palais du Pharo » soulignent Daniel Kaplan et Laurent Haug.

Pour accéder aux articles d’InternetActu et aux vidéos, cliquez ici
4A propos de la Fing4
Créée en 2000 par une équipe d’entrepreneurs et d’experts, la Fing a pour objet de repérer, stimuler et valoriser
l’innovation dans les services et les usages du numérique.
La Fing compte aujourd’hui plus de 160 membres, parmi lesquels on compte des grandes entreprises, des startups, des laboratoires de recherche, des universités, des collectivités territoriales, des administrations, des associations….
www.fing.org|http://www.fing.org/ (lien interne) | www.internetactu.net|http://www.internetactu.net/ (lien externe)

4A propos de Lift4
Lift est une conférence explorant les implications sociales des nouvelles technologies, basée sur le constat qu’anticiper le changement permet de le transformer en opportunité. La conférence se déroule depuis 2006 à
Genève, et s’exporte désormais en France (Marseille) et en Corée du Sud.
Evénement « inmanquable » selon la BBC, Lift a pour but de permettre à tous les acteurs d’un monde qui n’a jamais changé aussi vite de comprendre les opportunités et les dangers des innovations technologiques proches.
Véritable expérience faite de présentations, ateliers, discussions et moments sociaux, Lift a attiré pour sa dernière édition Genevois plus de 800 participants venus de 40 pays écouter des intervenants comme le père d’Internet
Vint Cerf ou l’ancienne présidente de Wikipedia Florence Devouard.
www.liftconference.com|http://www.liftconference.com/ (lien externe)

Lift with Fing est cofinancé par l’Union européenne. L’Europe s’engage en
Provence Alpes Côte d’Azur avec le Fonds européen de développement régional
4Contact presse4
Hopscotch – Elsa Pillette – 01 58 65 00 30 – epillette@hopscotch.fr|epillette@hopscotch.fr

Fing – Véronique Routin – 01 40 13 64 47 – vroutin@fing.org|vroutin@fing.org

Lift – Sylvie Reinhard – +41 76 387 31 57 – sylvie@liftconference.com|sylvie@liftconference.com