Hors Série MCD : Internet des objets / Internet of things

Un numéro spécial de la revue MCD sur l’internet des objets, en collaboration avec la Fing, le Council for the Internet of Things, Nod-A et l’Epita.


(English summary below)

Nous sommes tous des objets (plus ou moins) intelligents.

Vous ne rêvez pas : nous baignons déjà dans l’Internet des objets sans même en avoir conscience. Les animaux pucés, les produits de consommation tracés, les passeports biométriques et les outils de géolocalisation dessinent un monde où virtuel et réel sont déjà totalement imbriqués. Quelque 35 milliards d’objets intelligents nous entourent, pour le meilleur et pour le pire.

Si le marché et les institutions ont su très vite investir l’informatique ubiquitaire, ils ne sont pas les seuls : artistes, théoriciens des médias et activistes sont là qui imaginent un autre Internet des objets. A l’invitation de MCD et de la Fing, Poptronics, média des cultures électroniques, a pénétré cette vaste nébuleuse. Pour en questionner les usages et y débusquer les chausse-trappes. Mais aussi pour participer éditorialement à cet esprit des « bricodeurs » qui souffle du Nord au Sud et construit une alternative à la société de la surveillance.

Accessible au format PDF ou papier >>

Sommaire :

DEFINITIONS

  • Trente-cinq milliards d’objets connectés et moi, et moi, et moi…
  • L’Europe au défi de l’Internet des objets, par Gérald Santucci
  • Infographie : Relation d’objets
  • Bruce Sterling : « L’avenir est aux Internets urbains »
  • Daniel Kaplan : «L’Internet des objets est un projet de société»
  • La science-fiction du présent
  • Rob Van Kranenburg : « On peut enfin encoder la réalité »
  • Objet Réseau, le nouvel étalon « OR », par David Guez
  • Jean-Louis Fréchin : « De l’esthétique des néo-objets »
  • Le jeu géolocalisé se cherche encore
  • IDO gadgets

ENJEUX

  • Fichage à tous les étages
  • L’Internet des objets, une chance pour les pays du Sud ?
  • Fablabs, la fabrique du futur

FOCUS

  • Bricodeurs d’art
  • L’homme objet, un environnement hostile, par Nicolas Frespech
  • Philip Beesley : «Une architecture réactive et sensible»
  • Au-delà du portable, l’art réalité augmentée
  • L’IDO enchanté d’Albertine Meunier
  • Natacha Roussel ou la revanche des textiles
  • Paula Roush, la carte et le territoire
  • Les machines à bousculer le temps de David Guez
  • Meghan Trainor puce l’art
  • Le Cavalier, une fiction inédite de Francis Mizio

We are all (more or less) intelligent objects.

No, you’re not dreaming – we are already immersed in the Internet of Things without even knowing it. Microchipped pets, trackable consumer products, biometric passports and geolocation tools all point to a world where real and virtual are already intricately intertwined.

Some 35 billion intelligent objects surround us, for better or for worse. Consumer markets and institutions aren’t the only ones actively investing in ubiquitous computing – artists, media theorists and activists are also imagining a different Internet of Things.
MCD invited Poptronics, voice of electronic cultures, to penetrate this vast nebula, in order to question its uses and flush out its pitfalls. But also to editorially emanate the «cracker» spirit that roams from North to South as it fashions an alternative community to the society of surveillance.

This issue is available in PDF format >>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces éléments HTML tags et attributs :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.