Communiqué de Presse Cahier d’enjeux « Questions Numériques 2012-2013 »

A l’intersection des innovations techniques, des mutations économiques et des transformations sociales, quelles sont les grandes « Questions Numériques » qui marqueront les années à venir ?

Après avoir travaillé en 2010 sur les « tensions », la Fing a choisi en 2011 de s’intéresser aux «ruptures» : quelles discontinuités, quelles bifurcations, quels basculements… pourraient-ils venir changer la donne dans un secteur, pour une catégorie d’acteurs, sur un marché ou pour tout le monde ? Comment anticiper ces ruptures et leurs conséquences ? Comment en faire des opportunités ?

La Fing a imaginé 19 scenarios de ruptures à partir desquels une centaine de personnes, spécialistes ou non du numérique (grandes entreprises, start up, institutions publiques, associations, chercheurs, designers) ont planché sur 7 d’entre elles :

  • Posséder, c’est dépassé !
  • Éducation : de l’implosion à la reconstruction
  • CDI, C Fini !
  • Grosse fatigue numérique
  • Vers l’industrie de proximité
  • Sécessions territoriales
  • « Rendez-moi mes données ! »

L’objectif : imaginer ensemble des futurs possibles qu’on n’a plus le droit d’ignorer. Ce cahier d’enjeux développe pour chaque rupture, les signes avant coureurs et principales tendances motrices, ce qu’il faudrait faire pour la rendre souhaitable et comment l’anticiper. Il vous sera remis lors de la conférence de presse.

Téléchargez en intégralité le cahier d’enjeux « Questions Numériques 2012-2013 » (.pdf, 45 pages)

Le lancement public de ce 2e cahier d’enjeux se fera à la Gaîté Lyrique le 15 février, dans le cadre de leur événement 2062.

Au programme, 2 sessions :

14h30-16h30 : les ruptures vues par les acteurs collectifs
avec Yannick Blanc (secrétaire général de la Fonda), Bettina Laville (Présidente fondatrice du Comité 21), Sophie Vulliet-Tavernier (Directrice des études, de l’innovation et de la prospective, CNIL), Antoine Petit (DGA Inria)

17h-19h : les ruptures vues par les créateurs et entrepreneurs
avec Philippe Lemoine (P-DG de LaSer), Isabelle Bordry (Présidente, WebMediaGroup), Jean-Louis Fréchin (Designer, fondateur de NoDesign), Jérôme Delormas (Directeur général de la Gaîté Lyrique)

A propos de Questions numériques
« Questions Numériques » devient désormais un travail continu de prospective collective, qui ambitionne de devenir un point de référence du débat autour des transformations numériques.
« Questions Numériques » sera à la fois :

  • Un rendez-vous majeur, en début d’année calendaire, autour du lancement du Cahier d’enjeux
  • Un processus continu de coproduction, échelonné sur toute l’année, réunissant près de 200 acteurs issus de tous les horizons : directions de l’innovation de grands groupes, acteurs publics nationaux et territoriaux, pôles de compétitivité, chercheurs, entrepreneurs, designers, têtes de réseaux, journalistes…
  • Dans ce cadre, SFR, partenaire éditorial de Questions Numériques, propose d’explorer des ruptures encore non traitées sur le thème du travail. La Fing et l’opérateur co-organisent pour cela un atelier le 14 mars prochain à l’appart SFR. Les résultats de ce travail seront édités dans un magazine SFR PLAYER entièrement dédié à Questions Numériques à paraître en juin prochain. Informations et inscription sur sfr.com / rubrique « Partenariats ».

Les partenaires de Questions numériques

Cette action s’inscrit dans le cadre du plan filière régional soutenu par :

Téléchargez le communiqué de presse

Téléchargez en intégralité le cahier d’enjeux « Questions Numériques 2012-2013 » (.pdf, 45 pages)

Contact Presse : Véronique Routin, vroutin@fing.org, tel 06 03 22 75 38

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces éléments HTML tags et attributs :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.