Publication du Cahier HyperVoix

Le Cahier HyperVoix, qui dresse le bilan de l’expédition conduite en 2019 par Cécile Christodoulou et Véronique Routin pour la Fing, vient de paraître.

Les nouvelles interfaces humain-machines, en particulier les “assistants” vocaux, sont sur le devant de la scène avec des enjeux commerciaux forts (une étude cite jusqu’à  8 milliards de systèmes vocaux en 2023 dans le monde ). Les promesses sont fortes : davantage de fluidité, d’interaction naturelle, de facilité d’accès,… de temps libéré (les mains libres pour faire autre chose ou pas) ; jusqu’à une machine dotée d’intelligence, d’émotions, auto-apprenante…Les usages eux restent limités, cantonnés à des requêtes, des commandes simples avec des réponses uniques (météo, scores de matchs sportifs, commande d’objet ou de nourriture, etc.).

Dans ce travail nous avons exploré de nouveaux usages et nous nous sommes intéressés aux enjeux de conception de ces nouveaux dispositifs. Bonne lecture !

Hypervoix

Promesses et illusion des nouvelles interfaces humain-machine

Le plan d’action de la Fing en 2019

Des projets ambitieux auxquels participer, des rencontres enrichissantes pour vos collaborateurs, des thématiques porteuses de sens.

Questionner et construire le numérique de demain.

La Fing s’est créée dans le contexte d’un numérique émergent. Elle agit aujourd’hui dans un monde traversé par le numérique. Ses premiers complices ont été, et sont toujours, les défricheurs du numérique : ceux qui voient dans ces dispositifs un ensemble de chances et de potentiels. Son prisme est d’abord celui des usages, et plus précisément de la négociation entre les usagers et les propositions techniques, économiques, organisationnelles ou politiques que le numérique leur propose. Ainsi avons-nous emmené dans nos travaux de nombreux chercheurs, des investisseurs publics et privés, des acteurs associatifs, territoriaux, des entreprises porteuses d’innovation mais aussi d’usages. Dans le contexte actuel, plutôt qu’un numérique aveuglément dominateur, nous continuons d’insister sur la proximité, les liens sociaux, la confiance, la maîtrise collective.

Dans un numérique massifié, il est nécessaire de questionner les promesses non tenues et les difficultés rencontrées : la Fing propose une exploration critique de la transition numérique dans tous ses aspects, et jusqu’à un RESET, une réinvention. Ce grand chantier de 2019 mobilise beaucoup d’acteurs avec nous, mais aussi tous nos travaux communs de ces dernières années – et la richesse de notre média InternetActu. Il s’agit de transition écologique, de mutations du travail et des organisations, d’inclusion, de démocratie; mais aussi de nos relations aux systèmes techniques, aux algorithmes et aux IA, aux données, aux plateformes, à la dématérialisation, à la smart city.

Ces questionnements ne sont pas hors sol, ils sont utiles à la conception et à l’innovation : la Fing porte et accompagne en 2019 un ensemble de travaux pour et avec les innovateurs, leurs commanditaires, leurs financeurs, leurs écosystèmes. Le self data territorial creuse la piste fertile des données personnelles territorialisées au service d’objectifs communs et personnels. Le référentiel innovation facteur 4 nourrit les riches perspectives des projets à fort impact environnemental. L’expédition Interlabs engage un travail prospectif avec les responsables de labs publics et privés, sur leur proposition de valeur pour les années qui viennent. L’expédition Hypervoix se confronte à la puissance des nouvelles interfaces, notamment vocales, et à ses potentiels indésirables ou très souhaitables. Le CapacityLab traduit nos travaux de recherche sur l’inclusion en travaux appliqués sur la conception d’un numérique capacitant.

Nos complices et partenaires d’aujourd’hui sont, aussi, ceux qui cherchent à introduire du sens dans la transformation numérique de leurs métiers et de leurs organisations. Avec eux nous produisons des ressources, des kits, des méthodes d’appropriation, des principes d’action.

Anticipation et appropriation : nos travaux sont collectifs, ils produisent des communs, ils cherchent et trouvent des coproducteurs, des contributeurs, des cofinanceurs. Adhérez à la Fing, participez à nos projets, imaginez avec nous un numérique adapté aux générations futures, au monde de demain.

Téléchargez le plan d’action

Think Small

Avec le numérique, tout augmente, et celui qui ne grandit pas est fini. Tout en prenant au sérieux le « big », ne doit-on pas considérer la puissance du « small » ? 

Transitions

Les changements systémiques que provoque le numérique : dans l’école, la ville, le territoire, le travail, l’action publique; une analyse des leviers numériques, des chemins de transition

Controverses

Le numérique créetil de l’emploi ? Jusqu’où pouvonsnous confier nos décisions à des programmes informatiques ? La vie privée appartientelle au passé ? Une économie plus numérique estelle nécessairement plus verte ? L’internet nous rendil bêtes ?… 66 sujets de controverses au présent ou au futur, pour dépasser les consensus et entrer dans la complexité

Ruptures

Les scénarios radicaux pour s’éloigner d’une vision tendancielles, en continuité, du numérique et du futur

Tensions

Cartographie des tensions à l’oeuvre et des défis à relever, parce que le numérique est à la fois individuel et collectif, vertical et horizontal, ordre et chaos.

Les « expéditions » de la Fing

les « Expéditions » proposent, dans des modules courts (5 mois), une méthode efficace pour explorer collectivement de nouveaux territoires d’innovation : de nouveaux services, des usages inédits, des chaines de valeur recomposées…, en transcendant les frontières des secteurs et des métiers.

Lire la suite

ProspecTIC

Nouvelles technologies, nouvelles pensées ? La convergence des NBIC

Culture d’Univers

Culture d’Univers Jeux en réseau, mondes virtuels, le nouvel âge de la société numérique

Audacities

Gouverner et innover dans la ville numérique réelle

FuturEduc

Les imaginaires de l’école pour tous à l’ère numérique