Numérique et centralité : « On est tôt dans cette histoire »

letelegramme.fr


Entre numérique et centres-villes, l’histoire commence. Aménagements, services, liens sociaux ou commerce, tout est à réaliser, à découvrir. Un débat qui s’est ouvert ce lundi à Quimperlé.
De la vision « utopique », imaginant une « démocratie technique » couvrant les territoires de Lorient et Quimperlé, aux arguments plus pragmatiques de Jacques-François Marchandise qui invite à penser « des réponses situées, réinventer des centralités à partir de là où sont les gens plutôt que là où sont les aménagements », le débat proposé lundi soir, à Quimperlé, a balayé un large panel d’idées sur les évolutions et les voies tracées par le numérique.

>Lire l’article complet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces éléments HTML tags et attributs :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.