Contribuez au projet RESET !

« RESET – quel numérique voulons-nous? » est un projet sur lequel nous travaillons à la Fing depuis l’été 2018. Nous avons rédigé une première version des fiches défis (travail qui est loin d’être exhaustif, que ce soit pour la liste des défis mais aussi le contenu des fiches) et mis en ligne un formulaire pour avoir quelques contributions avant le lancement officiel. Les questions portaient sur les défis (sur quels sujets le numérique a-t-il besoin d’un RESET, d’une remise à zéro, d’une réorientation profonde ? Qu’est-ce qui ne peut plus durer ?), sur des visions (quelles directions devrions-nous explorer pour résoudre ces défis?) et sur les initiatives existantes (projets, réseaux, actions, … qui proposent des voies différentes). Un atelier en région PACA nous avait également permis d’obtenir des contributions complémentaires.

Parmi les réponses reçues, beaucoup de défis concernaient l’écologie :

  • la grosse consommation d’énergie et de matière première rare de l’industrie numérique à une époque de saccage de la biodiversité et du réchauffement climatique ;
  • le renouvellement accéléré des technologies et l’incapacité à penser des processus de recyclage effectif et efficace du matériel ;
  • les conditions de la complémentarité ou non des transitions numériques et écologiques, pour arriver à un numérique écologiquement durable (équipements, réseaux, comportement de l’usager…).

D’autres concernaient l’inclusion :

  • aider les aidants numériques contrer l’exclusion numérique et les inégalités d’accès (infrastructures, compétences techniques et pédagogiques adaptées aux différents âges, fiches repères et kits d’intervention …) ;
  • les interfaces numériques trop complexes pour les usagers en situation de fragilité ou peu à l’aise avec les nouvelles technologies ;
  • le peu d’accompagnement public pour l’accès à Internet pour ceux qui en sont encore exclus (comme les parents ou grands-parents au-delà d’un certains âge).

Ou encore le lien entre pouvoir des GAFA et politiques publiques :

  • la centralisation de certains acteurs tels que les GAFAM et leur monopole d’usage est un risque majeur pour un déploiement démocratique des réseaux de partage de données. Leur fonctionnement est volontairement opaque et la richesse qu’ils captent est défalquée de celles que tous les autres acteurs indépendants et non monopolistiques (presse, blogue, encyclopédies, boites mail indépendantes…) devraient obtenir ;
  • le numérique associé à l’économie servicielle centrée utilisateur vient se substituer aux politiques publiques dont la capacité à agir est affaiblie par les rigueurs économiques ; passage de service public aux services aux publics avec un gros risque d’inégalités dans l’accès aux services de qualité pour tous sur des sujets participant à la vie de la cité : santé, mobilité, qualité de l’air, logement, éducation… ;
  • la prépondérance des opérateurs privés sur la valeur de notre patrimoine culturel international.

Mais aussi :

  • la concentration/l’attention : le numérique promettait d’alléger l’esprit humaine, de libérer notre faculté d’attention, notre charge mentale, en automatisant des tâches rébarbatives, en se chargeant de « mémoriser » à notre place, et réalisant automatiquement des actions. C’est tout le contraire qui se produit : le numérique nous met en état permanent d’alerte et de surcharge cognitive. Notifications, opportunités, divertissements, neuro-marketing, réseaux sociaux, information ubiquitaire : notre esprit est saturé par les sollicitations numériques ;
  • la place des algorithmes : la fabrication des algorithmes ne cherche qu’à rentabiliser les données récoltées ; il faut organiser un moratoire pour s’assurer que chaque algorithme possède un intérêt pour le bien commun ;
  • la neutralité du Net : toujours en danger, sachant que les États-Unis y ont mis fin.

A partir d’aujourd’hui et afin de permettre de l’échange entre toutes les personnes qui sont intéressées par le sujet, les contributions vont se faire sur le forum de la Fing : agora.fing.org. Plusieurs défis y seront traités, mais avant cela nous souhaitons enrichir la liste des défis. Cela se passe ici >> https://agora.fing.org/t/debats-quels-sont-les-defis-pour-refonder-le-numerique/21.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces éléments HTML tags et attributs :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.