Transitions² / Défi n°4 : Mettre les “data” au service d’impacts environnementaux

En synthèse

Défi n°4 : Mettre les “data” au service d’impacts environnementaux

L’enjeu : partager le pouvoir de la donnée pour un meilleur impact sur l’environnement

  • Supports majeurs de la connaissance, de la décision et de l’évaluation, mais aussi (sous certaines conditions) du débat et de la collaboration, les données peuvent jouer un rôle considérable au service de l’action en matière environnementale et écologique. Elles peuvent contribuer autant à la prise de conscience qu’à l’exploration de solutions ;
  • De nombreux projets publics, privés et associatifs s’en saisissent de manière féconde. La plupart rencontrent cependant des difficultés pour durer, pour passer à l’échelle et pour produire un impact significatif. En cause, notamment : les enjeux de pouvoir et de propriété autour des données et le manque d’une culture partagée de la donnée ;
  • Les priorités pour l’action portent donc sur l’accès aux données, leur coproduction et leur partage, sur la coopération entre les acteurs et enfin, sur le développement large d’une “littéracie de la donnée” (data literacy) accessible aux non-spécialistes.

> Lire la suite du défi « Mettre les “data” au service d’impacts environnementaux” (.pdf, 5 pages)

[(A propos de ce travail

Cet article est extrait de l’ « agenda pour un futur numérique et écologique », publié en mars 2019 dans le cadre du programme Transitions² initié par la Fing.
L’ « agenda pour un futur numérique et écologique » s’organise en 20 « défis ».

> Lien vers la publication complète (Creative Commons))]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces éléments HTML tags et attributs :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.