Transitions² / Défi n°3 : Le numérique pour une approche collective des mobilités durables

En synthèse

Défi n°3 : Le numérique pour une approche collective des mobilités durables

L’enjeu : intégrer les innovations dans la gouvernance de la mobilité

  • Le numérique formule déjà de nombreuses promesses au service des mobilités durables : optimiser les trajets, augmenter le taux d’occupation des véhicules, diversifier les formes de mobilité, favoriser les mobilités collectives et actives…
  • Pour autant, les innovations à l’oeuvre ne tirent pas dans le même sens : si elles enrichissent les offres de mobilité existantes, elles en complexifient aussi l’orchestration et la gouvernance ;
  • Pour avancer, les acteurs publics pourraient mieux formuler leurs intentions environnementales, travailler sur des formes plus collectives d’innovation et inventer de nouvelles formes de gouvernance ;
  • Les innovateurs gagneraient à mutualiser des moyens et des ressources et proposer des réponses communes, plus faciles à appréhender par les acteurs publics, les utilisateurs et les autres acteurs de la mobilité.

> Lire la suite du défi « Le numérique pour une approche collective des mobilités durables” (.pdf, 5 pages)

[(A propos de ce travail

Cet article est extrait de l’ « agenda pour un futur numérique et écologique », publié en mars 2019 dans le cadre du programme Transitions² initié par la Fing.
L’ « agenda pour un futur numérique et écologique » s’organise en 20 « défis ».

> Lien vers la publication complète (Creative Commons))]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces éléments HTML tags et attributs :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.