Transitions² / Défi n°5 : Une mesure distribuée de la qualité de l’air

En synthèse

Défi n°5 : Une mesure distribuée de la qualité de l’air

L’enjeu : tirer parti des multiples formes de mesure de la qualité de l’air pour améliorer les politiques de santé

  • Le numérique a favorisé l’émergence de nouveaux outils et de nouvelles manières de mesurer la qualité de l’air : initiatives plus ou moins organisées de “capteurs citoyens”, dispositifs de mesure, cartographies ou datavisualisations… ;
  • Ces initiatives de mesure distribuée demeurent pour l’instant parallèles aux dispositifs de mesure ou de production de données “historiques” et les recoupent peu, alors que chacun pourrait bénéficier d’apports mutuels (la compréhension fine des enjeux complexes de la qualité de l’air d’un côté, la multitude et l’implication citoyenne de l’autre) ;
  • L’enjeu est d’abord d’orchestrer la diversité des sources au service de la diversité des besoins et de chercher à donner du sens à un ensemble beaucoup plus hétérogène de données ;
  • Un agenda du numérique au service de la mesure de la qualité de l’air devrait ainsi s’appuyer sur un “socle” destiné à créer une culture commune, à la fois sur les enjeux de la qualité de l’air et les dimensions plus techniques liés aux capteurs et à la mesure

> Lire la suite du défi « Une mesure distribuée de la qualité de l’air” (.pdf, 5 pages)

[(A propos de ce travail

Cet article est extrait de l’ « agenda pour un futur numérique et écologique », publié en mars 2019 dans le cadre du programme Transitions² initié par la Fing.
L’ « agenda pour un futur numérique et écologique » s’organise en 20 « défis ».

> Lien vers la publication complète (Creative Commons))]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces éléments HTML tags et attributs :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.