Quel équilibre entre protection des données de santé et innovation médicale ?

In Usine Digitale

« Les Français ont une position ambiguë. D’un côté, ils transmettent des informations aux GAFAM et BATX sans vraiment s’en rendre compte et de l’autre, selon un sondage Odoxa, un français sur deux refuse de partager ses données de santé », déclare Judith Mehl, membre d’Ethik-IA, une initiative citoyenne et académique pour « garantir un regard humain sur les algorithmes de santé ».
Lire l’article ->

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces éléments HTML tags et attributs :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.