L’humain cherche sa place dans l’usine du futur

L’Usine Nouvelle


Extrait : « L’humain au cœur de l’industrie du futur. Cette expression est devenue un leitmotiv martelé dans chaque communiqué de presse, chaque table ronde et événement organisé sur l’industrie 4.0. Ad nauseam. Même le pôle de compétitivité EMC2, qui en faisait le titre d’un guide pratique en 2016, en convient. « L’homme au cœur de l’usine est devenu un concept marketing, y compris en matière de stratégie nationale », déplore son directeur, Laurent Manach. (…) Cette vision optimiste se heurte cependant à des craintes, comme le montre l’étude « Controverses de l’usine du futur », menée par le think tank Fondation internet nouvelle génération (Fing), l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), Mines ParisTech et Télécom ParisTech, à partir, notamment, d’ateliers réunissant 60 à 80 acteurs d’horizons divers (industriels, chercheurs, associatifs). « Il y a une très forte tension entre l’angoisse de l’automatisation, de la fin du travail, et l’idée qu’au contraire l’usine du futur sera plus agréable à vivre », résume Jacques-François Marchandise, le délégué général de la Fing. »

>> Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces éléments HTML tags et attributs :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.