Face au danger d’un internet pour les pauvres, l’importance de l’accompagnement humain

La gazette Santé Social


La DGCS a organisé sa première journée de réflexion « Cohésion sociale et numérique » pour nourrir la stratégie nationale pour un numérique inclusif. 6,7 millions de personnes ne se connectent jamais à internet et 7 millions d’internautes disposent d’un faible niveau de compétences numériques et se déclarent mal à l’aise dans leur utilisation d’internet.

Alors que l’usage numérique suppose un capital social et culturel élevé et que la dématérialisation des services publics se généralise, l’accompagnement social et numérique devient un enjeu majeur de cohésion sociale et d’appropriation de la technologie.

> Lire l’article complet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces éléments HTML tags et attributs :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.