Transitions² / Défi n°17 : Les apports du numérique à l’agriculture, l’agroécologie et la permaculture

En synthèse

Défi n°17 : Les apports du numérique à l’agriculture, l’agroécologie et la permaculture

L’enjeu : relier l’agriculture “connectée” et l’agriculture “collaborative”

  • Les apports du numérique à l’agriculture, l’agroécologie et la permaculture
  • Drones, robots, stations agro-météorologiques… le numérique est avant tout le support de rationalisation des décisions et de schémas prédictifs, pour permettre aux agriculteurs de surveiller leur production et d’optimiser leur rendement – ce qui peut rendre les agriculteurs technologiquement dépendants ;
  • Plus souvent sous les radars, il outille également la résurgence des circuits courts, des réseaux locaux de permaculture, de nouvelles formes d’alimentation… ;
  • L’enjeu est de donner plus de place aux initiatives où le numérique outille le partage de connaissance, la mise en réseau d’initiatives trop dispersées ou le support de nouveaux modèles, à l’instar des Open Models for Sustainability.

    > Lire la suite du défi « Les apports du numérique à l’agriculture, l’agroécologie et la permaculture” (.pdf, 4 pages)

[(A propos de ce travail

Cet article est extrait de l’ « agenda pour un futur numérique et écologique », publié en mars 2019 dans le cadre du programme Transitions² initié par la Fing.
L’ « agenda pour un futur numérique et écologique » s’organise en 20 « défis ».

> Lien vers la publication complète (Creative Commons))]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces éléments HTML tags et attributs :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.