A Lyon, deux mille personnes testent déjà la « portabilité » de leurs données personnelles

Le Monde



Le dispositif « Mes infos » déployé à Lyon explore le droit à la « portabilité » inscrit dans le nouveau règlement européen de protection des données, avec pour objectif de redonner aux usagers une certaine maîtrise de leur vie numérique.

C’est un mot un peu énigmatique inscrit dans le nouveau règlement général de protection des données personnelles (RGPD) qui entre en vigueur en France vendredi 25 mai. Le texte, qui renforce la protection des multiples traces numériques laissées par chacun d’entre nous lorsque nous sommes connectés, institue aussi un droit à leur « portabilité ».

> Lire l’article complet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces éléments HTML tags et attributs :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.