Utilisateurs et usagers : au cœur du Self Data

Ce panel a été animé par Sarah Medjek de la Fing, avec Yann Bruna (Orange Labs), Caroline Lancelot Miltgen (Audencia) et Marie-Amandine Vermillon (Tubà). Cette intervention a été donnée dans le cadre de l’Open Conference MesInfos le 21 juin. Retrouvez toutes les interventions de cet événement ici.


Cette table-ronde a permis de livrer en détail des retours d’usages et comportements des testeurs vis-à-vis du Self Data, en se basant sur les travaux recherches des intervenants.

Les retours ont été fait sur différents points :

Sur la perception et les attentes :

Sur les usages :

Certaines craintes ou incompréhensions demeurent : notamment vis-à-vis du vocabulaire utilisé, ou sur la lenteur des outils. On note aussi une crainte pour l’avenir : que faire si la startup coule, quelles conséquences sur leurs données ("si la start-up est racheté, si elle coule, qu’adviendra-t-il de mes données ?) ?

Pour conclure, on note une difficile implication et une certaine passivité des usagers tant qu’ils n’ont pas été confronté à un risque/attaque de leurs données. L’accent doit donc être mis sur la médiation, et l’acculturation à la donnée pour permettre aux usagers de faire leurs choix en toute conscience.

Vous & la Fing

Participez à nos travaux

Les échanges et productions se déroulent sur le réseau collaboratif de la Fing.

Proposez un projet

Vous avez un projet innovant qui fait le lien entre transition numérique et transition écologique à valoriser ou nous présenter.

Suivez-nous