Bruno Louis Séguin

Expert en accompagnement stratégique des usages numériques, Bruno Louis SÉGUIN  est en charge de l’organisation de l’équipe et du développement des partenariats autour du numérique inclusif et responsable, de la culture des données ouvertes et des usages numériques et bien d’autres sujets passionnants.

Avant d’arriver à la Fing, il a accompagné, pendant le précédent mandat (2016-2021) les élus, puis les services, du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, pour définir la stratégie régionale des usages numériques, mais également pour poser les bases du réseau régional des Tiers-Lieux et mettre en route la mission régionale pour la médiation numérique (le hub pour un numérique inclusif « MedNum BFC »).


Photo Matthieu BRIENT

Matthieu Brient

Passionné par les interactions entre numérique, environnement et société, Matthieu a rejoint la Fing en tant que chargé de mission du programme #RESET 2022 « Transformer le numérique ».
Issu d’un parcours de formation en sciences humaines (psychologie et sciences de l’éducation), il a en parallèle de ses études accompagné des projets et créations interdisciplinaires autour des arts et cultures numériques.
Par la suite, il rejoint le service numérique de Rennes Métropole pour développer notamment les actions du réseau des Fablabs de la Métropole, à travers le montage de dossier FEDER et la conduite d’évènements et de projets (captation citoyenne de mesures environnementales…).
Enfin, il accompagnera sur un volet marketing et communication la startup Acklio, issue des laboratoires de l’Institut Mines Telecom. Cette expérience le conduira jusque Montréal pendant 2 ans pour y développer les activités de mises sur le marché de leur solution d’interopérabilité et de sécurité des réseaux de l’Internet des Objets.



Daniel Kaplan

Daniel Kaplan explore le futur sous l’angle de l’innovation ouverte d’une part, et des imaginaires d’autre part. En 2000, il a créé l’association Fondation pour l’Internet Nouvelle Génération (FING), qui « produit et partage des idées neuves et actionnables pour anticiper les transformations numériques ». Il l’a dirigée jusqu’en décembre 2016, avant de lancer un nouveau projet, « Imaginizing the Future », tout en restant conseiller scientifique de la Fing. En 1986, il fonde JKLM, une des premières agences de communication numérique au monde, qu’il dirige jusqu’au début des années 1990, avant de devenir consultant. Il participe alors à la fondation du cabinet Proposition.

Depuis les années 1990, Daniel Kaplan est profondément impliqué dans le développement de l’internet en France et dans le monde. Au niveau mondial, il a été responsable des adhérents de l’Internet Society et a contribué à la création de l’Icann. Il a fait partie de la Chambre d’experts du programme e-Europe. En France, et été distingué en 2010 du Prix des technologies numériques. En 2013, il a été nommé membre du Conseil National du Numérique, au sein duquel il a siégé jusqu’en juillet 2017.

Il est ou a été membre du comité de prospective de plusieurs entreprises et centres de recherche. Il intervient comme enseignant à Sciences Po et au Centre Michel Serres. Daniel Kaplan a écrit ou dirigé plus de 25 ouvrages et rapports sur les thèmes de l’internet, de la mobilité, de l’e-éducation, l’e-inclusion, des villes de demain, du développement durable, de l’identité numérique…

 

PUBLICATIONS

 

ENGLISH VERSION
Daniel Kaplan, 54, looks and walks into the future with one leg in open innovation, and another in fiction and imaginaries.

For the last 17 years, he worked as the founder and CEO of the Next-Generation Internet Foundation (FING), a nonprofit Think-&-Do-Tank that produces and shares novel and actionable ideas to anticipate digital transformations. While still advising Fing, he now focuses on a new project called “Imaginizing the Future”.

Before that, in 1986, he co-founded one of the world’s first digital communication agencies, JKLM, which he headed until the early 1990s. He then co-founded Proposition, a consultancy specialized in digital strategies. Since the 1990’s, Daniel Kaplan has been deeply involved in the Internet’s development and evolution. He was VP-Membership of the Internet Society worldwide, and contributed to the creation of ICANN. He served in the European Commission’s e-Europe’s Experts Chamber and in France’s National Digital Council (2013-2017). He is a member of several large companies’ and research centers’ Foresight Committees.

Mr. Kaplan has written or directed more than 25 books and public reports on the internet, mobility and ubiquitous networking, ambient intelligence, e-inclusion, e-commerce, e-education, electronic media, cities and sustainable development, privacy and digital identities…


Hubert Guillaud

Hubert Guillaud (@hubertguillaud, @internetactu), 47 ans, éditeur de formation, est journaliste et rédacteur en chef d’InternetActu.net, le média édité par la Fondation Internet nouvelle génération, partenaire du Monde.fr depuis 2008. Blogueur (il a notamment édité LaFeuille, un blog consacré à l’édition électronique, et LeRomanais, un blog local et citoyen consacré à Romans-sur-Isère (Drôme) et aux transformations du web local), il a été également directeur de la collection numérique « Washing Machine » chez Publie.net, il a consacré plusieurs ouvrages électroniques aux transformations du numérique, agrégeant des articles d’InternetActu, comme « De la mesure à la démesure de soi », « Un monde de données », « Comprendre Facebook », « Comprendre l’innovation sociale » et « Est-ce que la technologie sauvera le monde ? ».

DOMAINES D’EXPERTISE

  • Transformations numériques

PUBLICATIONS

INTERVENTIONS

  • Juin 2017 – Intervention lors de la table-ronde « Code is Law : comment rendre les algorithmes publics plus responsables ? » et de la journée d’études « Admission Post-bac, cas d’école des algorithmes publics » organisées par Étalab
  • Mai 2017 – Conférence « Peut-on répondre à la conception de notre exploitation comportementale ? » (slides) et animation de l’atelier “Cartographie des pathologies de l’attention“ à la conférence Ethics by Design à l’ENS de Lyon
  • Mars 2015 – Intervention sur le sujet “L’acteur public … et le numérique” à Genève (slides)
  • Novembre 2013 – Intervention sur le sujet “De la mesure à la démesure de soi” dans le cadre du Festival Avatars&cie (slides)
  • Novembre 2012 – Intervention sur le sujet “De quels traitements sommes-nous les proies” dans le cadre du Festival Avatars&cie (slides)

Sophie Fourquet-Maheo directrice de programmes

Sophie Fourquet-Mahéo

Sophie Fourquet-Mahéo rejoint la Fing en 2014. En tant que directrice de programmes, elle coordonne aujourd’hui le programme #RESET 2022 « Transformer le numérique », et est ailleurs responsable de la valorisation de l’association.

Dans le cadre du master 2 Communication Spécialité « Politiques et stratégies des médias et des industries créatives » de l’Université Paris 13 Villetaneuse, elle est par ailleurs chargée des cours :
• « Prospectives et innovations »
• « Conférences Culture, Public et Innovation » avec Sarah Labelle

Passionnée par la diffusion des idées et des savoirs, elle a notamment occupé les fonctions d’ingénieur en technologie de la formation et chef de projet du réseau social à l’université Paris Descartes, et de responsable de l’animation des écosystèmes à Inria. Spécialisée en stratégie numérique, facilitation de projets et animation de l’innovation, elle a toujours travaillé à l’articulation entre dispositifs techniques et pratiques sociales.

DOMAINES D’EXPERTISE

  • Stratégie numérique et transitions
  • Éducation & innovation pédagogique
  • Identité numérique, e-portfolio, réseaux sociaux
  • Numérique et Territoires

PUBLICATIONS

INTERVENTIONS

  • Comment le numérique rend les organisations agiles, retour sur le projet « FuturEduc, Imaginer l’école pour tous à l’ère numérique », mars 2018 (in Séminaire sur agilité numérique, Greta, Blois)
  • « Comment bâtir une école créative et juste avec le numérique ? » – avril 2015 (in Journée du E-Learning Liberté, égalité, connecté ! de l’Université Jean Moulin Lyon 3)
  • Table ronde « L’école en transitions numériques » – juillet 2016 (in Forum des usages coopératifs de Brest )
  • Animation de la table ronde « Le numérique, les enjeux pour et sur la santé » octobre 2017 (in Forum numérique 2067 – Inria Lille-Nord-Europe)
  • Quelles pratiques collaboratives dans une démarche de Community manager – juin 2013 (in Journée d’étude organisée par le secteur ADBS recherche et Invisu)
  • Stratégies territoriales & médias, l’exemple d’Inria – Avril 2013 (in table ronde Comment faire twitter le boss et engager vos communautés de la journée EducPros « Réseaux sociaux : quelles sont les bonnes pratiques ? »)
  • Publication, dynamique communautaire et engagement étudiant, l’exemple des Carnets de Descartes – juin 2011 (in Colloque international « Dans la toile des médias sociaux » organisé par l’Institut historique allemand avec l’aide du Centre pour l’édition électronique ouverte [Cléo])
  • L’institution universitaire et la dynamique communautaire – mai 2011 (in journée d’étude « Universités et réseaux sociaux » de l’ESEN – École supérieure de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche)
  • L’Utilisation des réseaux sociaux comme outils d’accompagnement de la mobilité – octobre 2010 (atelier in Conférence Euroguidance « Mobilité européenne et réseaux sociaux »)
  • Animation du carré des blogueurs en réalité mixte [Dis moi quel est ton « je »–>http://blogs.univ-paris5.fr/maheoso…] de l’université Paris Descartes – Avril 2009 (in Journée numérique de l’université Paris Descartes)
  • Des cyberfolios de médecine générale à Paris V – René Descartes octobre 2007 (in 8e congrès Internet et pédagogie médicale de l’UMVF – Strasbourg )

Jacques-François Marchandise

Jacques-François Marchandise, cofondateur, directeur de la recherche et de la prospective de la Fing et délégué général (depuis le 1e janvier 2017), contribue à son animation depuis sa création fin 1999. Impliqué depuis 1982 dans l’innovation numérique, je m’intéresse plus particulièrement aux questions de maîtrise collective et d’appropriation, de réflexivité et de pensée critique. Je participe à la Fing comme à une « communauté apprenante » au sein de laquelle nous progressons tous ensemble par nos réflexions et par nos pratiques ; et comme à un organisme « passerelle », inter-réseaux, entre acteurs et chercheurs, entre théoriciens et praticiens, entre thématiques trop cloisonnées, entre organisations de toutes tailles. Pour ces raisons, j’ai notamment mis en place l’exercice de prospective annuelle Questions numériques, le Connecteur recherche, le réseau social de la Fing. Les domaines qui m’occupent le plus : les transformations de l’action publique, les mutations territoriales, les pratiques contributives, les humanités à l’ère numérique.

Fondateur, en 1997, de Proposition (aujourd’hui Items Proposition), cabinet de conseil en stratégies numériques, je suis intervenu pendant 15 ans dans les stratégies numériques et les projets d’acteurs publics ou ayant des missions d’intérêt général. J’ai notamment participé à la conception de nombreux services numériques (service-public.fr) et dispositifs d’innovation (la 27e Région). Enseignant à l’Ensci, professeur associé à l’Université Rennes2, chercheur associé à l’Institut Mines Telecom, j’ai conduit l’atelier de réflexion prospective de l’ANR PRISE (Mutations et ruptures dans la société et l’économie numérique, 2011) et codirigé le rapport au Commissariat général à la stratégie et à la prospective « La dynamique d’internet – prospective 2030 » (2013). Je coordonne actuellement le projet de recherche ANR Capacity (Explorer les réalités de l’empowerment à l’ère numérique – 2014-2017).