Débattre des choix futurs sur le numérique

La société civile vous donne rendez-vous pour débattre des choix futurs sur le numérique !

Le 14 décembre, 15 associations lançaient l’appel « Numérique avec tous » à destination des candidats à la présidentielle afin qu’ils s’engagent à créer les conditions d’un débat démocratique sur les choix numériques futurs de notre société.

Depuis rejointes par deux autres associations, elles concrétisent aujourd’hui cet appel au travers de 8 engagements qu’elles soumettent aux candidats et vous donnent rendez-vous le jeudi 24 mars à 17h pour en débattre.


Bruno Louis Séguin nommé Délégué général de la Fing


Le Conseil d’Administration, présidé par Laurence Monnoyer-Smith, a nommé Bruno Louis Séguin délégué général de la Fing (Association pour la Fondation internet nouvelle génération) à compter du 1er janvier 2022.

Il aura pour mission principale de renouveler la dynamique associative, de renforcer les liens avec les différents acteurs de l’écosystème numérique et de dessiner l’organisation de la Fing de demain.

Jacques-François Marchandise redevient directeur de la recherche et de la prospective de l’association. À ce titre, il coordonnera les travaux exploratoires et les coopérations scientifiques de la Fing, en 2022 l’expédition “Une société civile du numérique est-elle possible ?”.

2022 ouvre une nouvelle page, à écrire ensemble !

Bruno Louis Séguin

Après un parcours de consultant senior, expert en impact de la transformation numérique des organisations et des politiques publiques numériques, Bruno Louis Séguin rejoint l’équipe de la Fing en 2021. Plutôt technophile et fan de cyclisme urbain, il s’intéresse particulièrement aux questions de démocratie ouverte, d’innovation sociale, de coopération, aux tiers-lieux et aux biens communs.
   

1995 : La Vapeur, la scène de Musiques Actuelles dijonnaise. 

Premier projet d’intérêt général dans lequel Bruno Louis s’investit, objectif : faire émerger et ouvrir un lieu en mobilisant plus de 800 usagers et associations locales. C’est également l’année d’amorçage d’une activité professionnelle de formateur-conseil indépendant en gestion de l’information.

1999 : L’IRMA, le centre d’information et de ressources pour les musiques actuelles. 

Après un premier temps d’accompagnement, Bruno Louis prend la responsabilité des systèmes d’information et des outils numériques au cœur de la structuration de la filière professionnelle des musiques actuelles à l’échelle nationale, jusqu’à l’intégration de l’IRMA dans le Centre National de la Musique (CNM). Première rencontre avec la Fing, à l’occasion de l’expédition « Musique et Numérique » qui s’est déroulée d’avril 2006 à mars 2007.

2010 : Les Docks Numériques, création du 1er espace de coworking en Bourgogne-Franche-Comté. 

Retour professionnel à temps plein à Dijon pour développer une SCOP spécialisée en gestion d’identité numérique et implication dans le développement de l’écosystème numérique régional… et plongée dans le bain des tiers-lieux !

2016 : Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

Fusion des régions et création d’une nouvelle collectivité territoriale dans laquelle Bruno Louis porte la voix des usages numériques. Chef de projet pour la rédaction de la Stratégie de cohérence régionale d’aménagement numérique (SCORAN BFC), puis de la Politique Publique des Usages Numériques, en passant par la mise en place du réseau régional des Tiers-Lieux en BFC et du hub régional pour l’inclusion numérique (MedNum BFC). Deuxième rencontre, en tant qu’adhérent, avec la Fing et son programme #Reset…

2022 : Fing

Après 6 mois d’exploration interne et de réflexions partagées avec l’équipe, en tant que directeur des opérations et du développement, Bruno Louis prend la responsabilité de Délégué général de l’association pour la Fondation d’un Internet Nouvelle Génération.


De quel numérique la crise est-elle le nom ?

Point d’étape de l’expédition Numérique tous risques

Appréhender complètement les effets transformateurs du numérique nécessite une lecture par l’usage. Certaines technologies médiatisées depuis longtemps sont dans les faits lentement appropriées. Le cas du télétravail est emblématique ; la nécessité de nouvelles organisations du travail croisée avec l’urgence du confinement a fait tomber les dernières préventions des managers et de leurs collaborateurs.

Cette collusion entre perspective et impératif illustre bien en quoi le numérique peut être allié de la crise, mais cela questionne aussi sa résilience lorsqu’un système d’information est dépendant des technologies numériques ; les incendies australiens ont pointé cette fragilité des réseaux numériques.

Lire la suite

Catastrophes technologiques et risques industriels : gouverner l’ingouvernable ?

Les catastrophes technologiques mettent toujours à nu l’impéritie des hommes à y faire face. Comme si la question du risque, finalement, était toujours la conséquence d’une catastrophe, jamais son préalable. C’est ce que disait déjà la sociologue américaine Sheila Jasanoff dans son ouvrage, L’éthique de l’invention que nous décryptait l’année (…)

Lire la suite sur InternetActu


Kit Self Data Territorial

Et si les villes prenaient un rôle central dans le partage des données personnelles aux citoyen·ne·s qu’elles concernent ? Un outil pour implémenter, à votre tour, le Self Data sur votre territoire


Retour sur l’AG du 19 juin 2019

Nouvelle composition du CA et documents présentés

Le 19 juin dernier était organisée notre Assemblée générale. A cette occasion, après avoir présenté le rapport moral et le bilan et compte de résultat 2018 certifiés (les slides présentées lors de l’AG sont également consultables ici), les adhérents de la Fing ont procédé à l’élection des administrateurs et administratrices du Conseil d’administration de la Fing.

Lire la suite


Audacities

Gouverner et innover dans la ville numérique réelle


MesInfos

Engager la dynamique du Self Data