Vie privée, vie publique

En clôture du programme “Identités actives”, la Fing publie sous la signature de Daniel Kaplan l’ouvrage “Informatique, libertés, identités” (Fyp Editions).

A propos de l’ouvrage

A propos de l’ouvrage

A venir sur le même sujet :

La vie privée, un problème de vieux cons ?, par Jean Marc Mananck, à paraître en juillet

Présentation de l’ouvrage

Aujourd’hui, la question n’est plus de savoir si tout le monde aura droit à son quart d’heure de célébrité, mais bien de savoir si l’on pourra encore avoir droit à un quart d’heure d’anonymat… Nombreux sont ceux qui pensent que les jeunes internautes ont perdu toute notion de vie privée. Impudiques, voire exhibitionnistes, ils ne feraient plus la différence entre vie publique et vie privée. Et s’ils ne faisaient qu’appliquer à l’internet et défendre ce que leurs grands-parents ont conquis, en terme de libertés, dans la société ? La vie privée est-elle un problème de vieux cons ?, c’est le titre provocateur de deux articles publiés par Jean-Manach et qui ont eu un fort retentissement. L’auteur en a prolongé la réflexion et le contenu en produisant cet essai critique. La société de l’information est aussi une société de surveillance. C’est le paradoxe de la vie privée : d’un côté, nous aimerions pouvoir nous exprimer en toute liberté, de l’autre nous avons peur d’être fiché. À partir de ce constat, l’auteur propose une réflexion originale et qui prend à contre-pied les partisans du « prêt à penser ». Il dresse un parallèle avec les années 1960-1970 : il a fallu des années pour que le public comprenne, accepte et même s’enthousiasme pour la libération sexuelle, et pour que le port de la mini-jupe de soit plus considéré comme une incitation, voire même une « excuse » au viol. De la même manière, peut-on se borner à considérer que l’exposition de soi conduit à des conséquences que la génération internet mérite, car elle l’a provoquée ? Sommes-nous aussi frileux au regard de l’exposition de notre vie privée que la société de nos grands-parents l’était en matière de sexualité ? La question de la vie privée à l’ère du numérique n’est telle qu’un conflit qui oppose les « vieux » contre les « jeunes de la génération internet » ? Grâce à une analyse fine des usages et des services, l’auteur nous montre qu’il est possible de mettre les nouvelles technologies de l’information au service de l’humain et des libertés, à condition de savoir s’en servir, et s’en protéger, d’un point de vue légal, et pratique. Il met en évidence que la question n’est pas simplement celle de la vie privée, mais celle de nos libertés, et qu’il est essentiel d’en replacer les enjeux au cœur du débat, plutôt que le laisser s’enliser dans une fausse problématique de conflit de générations. C’est un ouvrage complet qui apporte une voie originale et alternative à un débat de société essentiel. L’auteur Jean-Marc Manach est journaliste à Transfert.net, InternetActu.net et owni.fr. Co-fondateur des Big Brother Awards, il blogue pour le Monde.fr. C’est un expert reconnu des nouveaux usages de l’internet et des problématiques de la société de surveillance.

Vous & la Fing

Participez à nos travaux

Les échanges et productions se déroulent sur le réseau collaboratif de la Fing.

Proposez un projet

Vous avez un projet innovant qui fait le lien entre transition numérique et transition écologique à valoriser ou nous présenter.

Suivez-nous