La Fing en 2018

Découvrez le plan d’action 2018 de la Fing

Le numérique, à mesure qu’il a imposé sa présence dans nos vies, a semblé porté par des certitudes, des promesses qui peuvent faire rêver. Pourtant nous ne savons pas clairement si le numérique contribue à répondre aux défis du monde contemporain ou si il en prolonge les échecs.

Les enjeux environnementaux, les mutations du travail et de l’emploi, les questions éducatives, la montée des inégalités et des exclusions, la crise de nos démocraties sont autant de sujets pour lesquels il peut aussi bien s’avérer fertile que calamiteux. Certains des fondateurs et artisans des grandes entreprises mondiales du numérique n’aiment pas le monde qu’ils ont contribué à produire, et le proclament, tandis que nous sommes à la fois fascinés et inquiets de ce que la puissance technique peut produire sans démocratie technique.

Les acteurs qui partagent nos travaux - partenaires, adhérents, contributeurs - nous expriment chaque jour l’aspiration individuelle et collective à un numérique porteur de sens, de responsabilité, de soutenabilité. Nous explorons ensemble les horizons possibles, nous élaborons des pistes, tentons de proposer des choix : depuis 18 ans, la Fing emploie son énergie et la vôtre à confronter les possibilités du numérique aux enjeux du monde contemporain - et nous savons que nous sommes dans un monde incertain, où les jeux d’acteurs sont bouleversés et où les questions d’intérêt général ne sont pas seulement l’affaire des acteurs publics.

La Fing a un rôle exploratoire, prospectif, décloisonné : une partie de ses travaux est en avance de phase. Nous cherchons à défricher, nous posons les questions compliquées, avec un recours permanent à l’intelligence collective : ce sont notre média InternetActu, notre cycle de prospective Questions Numériques, nos expéditions - qui nous font cette année creuser les questions de l’Attention et du Jeu, entre autres.

La Fing joue aussi un rôle d’activateur, elle se nourrit du terrain, elle s’intéresse depuis ses débuts aux initiatives des innovateurs - mais aussi aux environnements et contextes de l’innovation, aux critères de sa pertinence, par la formulation de référentiels ; et à la formulation de défis issus des questions clés de la société. Elle s’attache aussi à amorcer le mouvement, autour du partage de la valeur des données personnelles et du self data - avec MesInfos -, autour de l’ingénierie sociale des algorithmes - avec NosSystèmes, et plus largement en élaborant un cadre d’innovation soucieux de confiance et de responsabilité.

La Fing prend un rôle mobilisateur, quand les chantiers à engager nous dépassent : avec Transitions², nous conduisons un Agenda pour le futur au croisement de la transition écologique et du numérique. Avec la Data literacy conference, nous cherchons à renforcer la culture de la donnée dans les territoires et les organisations. Avec le mouvement international Mydata, nous affirmons une ambition qui dépasse la portabilité du RGPD pour outiller les citoyens et usagers dans leurs choix et leur liberté. Alors que la CNIL fête ses 40 ans, nous pensons qu’il y a là un avantage différenciant pour nos entreprises comme pour notre société. Nous voulons qu’émergent des projets dans les champs du travail, de l’environnement, de l’inclusion, qui soient plus responsables et respectueux de l’humain ; nous voulons que les acteurs publics et privés concentrent leurs investissements sur des focales de long terme et d’intérêt général.

Jacques-François Marchandise, délégué général de la Fing

Télécharger le plan d’action

Vous & la Fing

Adhérez à la Fing

Les nouveaux adhérents
SGAM MACIF |
M. Gérard Marquie |
ALGOERA |
Cécile Rivière |
Myhuiscompagnie |

Participez à nos travaux

Les échanges et productions se déroulent sur le réseau collaboratif de la Fing.

Proposez un projet

Vous avez un projet innovant qui fait le lien entre transition numérique et transition écologique à valoriser ou nous présenter.

Suivez-nous