Des Données et des Services

Ce panel était animé par Nathalie Vernus Prost (Métropole de Lyon) réunissant Benjamin André (Cozy Cloud), Fabien Coutant (Enedis), Julien Quainon (GRDF) et Geoffrey Delcroix (CNIL). Cette intervention a été donnée dans le cadre de l’Open Conference MesInfos le 21 juin. Retrouvez toutes les interventions de cet événement ici.


Fabien Coutant rappelle que Enedis, avant le RGPD, expérimentait le droit d’accès des données depuis quelques années, comme par exemple "Watt et moi" en 2010 sur Lyon, ou le droit de portabilité avec le démonstrateur "SOLENN" à Lorient en 2014. Enedis a donc contribué au RGPD en proposant des amendements et en jouant le rôle de cobaye sur les méthode d’analyses d’impact sur la vie privée.

Aujourd’hui, si le partage de données se fait (entre fournisseurs, réseau, etc.), le client n’en a pas forcément conscience. Le but du Self Data est donc de rendre accessible et transparent le partage des données vis-à-vis du client : seulement si le client le souhaite, par exemple pour avoir accès et analyser ses flux de données. Avec le RGPD, l’U.E a marqué la première révolution numérique, et nous a replacé au devant de la scène : nous sommes face à un défi sociétal et économique qu’il nous faut relever.

Si de nombreuses applications ont été lancées (Powermeter de Google, Ohm de Microsoft, ou Zenbox de GDF SUEZ), le véritable défi est d’assurer qu’elles soient pérennes.


Julien Quainon (GRDF) La priorité de GRDF est de favoriser le développement de services associés au partage des données personnelles. On ne peut bien maîtriser que ce que l’on connait, donc l’individu doit pouvoir accéder à ses données et les réutiliser. Leur démarche est basée sur l’Open Innovation : association de multiples partenaires pour comprendre leurss attentes et être efficaces dans la réalisation. Le partenariat avec MesInfos a permis à GRDF de gagner en maturité sur cette thématique.

Benjamin André (Cozy Cloud) fait le pari de l’utilité et de la convenience de son service Cozy (simplifier le quotidien, avec une transversalité de données intimes inaccessible aux GAFA), mais également d’une efficience du marché et d’un numérique éthique, en recréant les conditions d’un cercle vertueux aligné sur les besoins, les choix et intérêts de l’utilisateur.

3 critères pour un service efficace, selon lui :

Aujourd’hui, les acteurs détenteurs de données ont 3 opportunités à saisir :

Nous nous trouvons dans un moment particulièrement propice selon Benjamin André : la dimension technique, le contexte économique favorable, la maturité des usages, des régulateurs et pouvoirs publics, alliés à une prise de conscience des scandales de détournement de données font que ce mouvement de Self Data est structurel et inévitable.


Geoffrey Delcroix (CNIL)

Au-delà des questions de privacy, un des rôles de la CNIL est d’accompagner l’émergence de nouveaux services publics et de redéfinir le rôle des acteurs publics, c’est-à-dire d’imaginer de nouveaux modes de gouvernance de la données en prenant en compte les intérêts des entreprises, des citoyens et l’intérêt général - et notamment dans le cadre de la smartcity. Attention, il n’y a aujourd’hui aucune garantie qu’un monde basé sur MesInfos se réalise, rien n’est gagné ! Pour que le Self Data ne soit pas qu’une utopie, il faut que les acteurs économiques se saisissent des opportunités et prennent le risque d’investir et n’aient pas qu’une simple vision de minimisation des risques.

Nathalie Vernus-Prost (Métropole Grand Lyon)

Le Grand Lyon peut justement se permettre de prendre des risques, et définir un cadre de confiance. La métropole est très investie dans la donnée, de manière globale : Open Data, mais aussi données personnelles et d’éducation, et perçoit le Self Data comme un vrai catalyseur d’un cadre de vie meilleur pour les citoyens.

Vous & la Fing

Participez à nos travaux

Les échanges et productions se déroulent sur le réseau collaboratif de la Fing.

Proposez un projet

Vous avez un projet innovant qui fait le lien entre transition numérique et transition écologique à valoriser ou nous présenter.

Suivez-nous