Rétro-Design de l'attention

La Fing lance « Pour un rétroDesign de l’attention », qui s’intéressera à la façon dont les interfaces, applications, plateformes,… captent l’attention des utilisateurs, usagers, clients. Nous prendrons appui sur le design afin d’étudier et proposer des pistes d’innovation pour un design respectueux de l’attention, prenant en compte l’expérience utilisateurs. Voici ci-dessous le texte de présentation de cette expédition, initialement publié sur notre média InternetActu.net.

"La prise en compte de l’expérience utilisateur par les systèmes numériques pose la question de l’attention de ceux qui sont amenés à les utiliser. Comme l’a très bien pointé le designer Tristan Harris dans son article « Comment la technologie pirate l’esprit des gens », les services et produits numériques portent la question de la conception comportementale à des niveaux de sophistication inédits, notamment en s’appuyant sur l’exploitation de nos biais cognitifs et de nos interactions sociales, puissants moteurs d’activation de nos comportements. Il montre comment le design « capte », « accroche » les utilisateurs en stimulant leurs comportements.

Trop souvent, la seule réponse qu’obtiennent les utilisateurs à ces problèmes attentionnels est qu’elle relève de leur responsabilité, alors que des milliers de designers agencent toujours plus finement la frontière entre l’incitation et la manipulation, en façonnant chaque boucle de rétroaction du moindre de leurs outils. Les stratégies d’exploitation attentionnelle que produisent les concepteurs vont devenir de plus en plus visibles à mesure que de plus en plus d’outils vont les utiliser. Elles sont donc appelées à être de plus en plus critiquées, pointées du doigt… voire certainement régulées. En même temps, ces conceptions permettent aussi de les voir agir et nous offrent un outil inédit pour les décomposer, les analyser, les comprendre et agir collectivement sur leurs effets. Cela permet au vaste champ de l’économie de l’attention d’avoir enfin accès à des objets granulaires pour en construire une critique et donc des réponses ciblées.

L’angle du design pour observer l’économie de l’attention que pointe Harris est un levier pour comprendre et déconstruire ce qu’il se passe. Il permet également de reconstruire, de reconcevoir, ce qui a été conçu en pointant précisément les problèmes que cause la conception. Que changerait aux stratégies des concepteurs le fait d’avoir des systèmes attentionnellement respectueux des utilisateurs ? Qui permettent aux utilisateurs de gérer leur attention, de modifier les paramètres qui la façonnent, plutôt que de le faire pour eux ? Qu’est-ce que cela libérerait ? Quels nouveaux services et modèles économiques cela permettrait-il d’imaginer ?

Tel est l’enjeu du nouveau sujet que souhaite explorer la Fing : partir à la recherche de pistes d’innovation pour un design de l’attention responsable.

Il est temps de reprendre un train d’avance sur le rôle des utilisateurs dans l’expérience utilisateur qu’entreprises et institutions façonnent ! De redonner du pouvoir aux utilisateurs !"

Lire la suite

Plus d’information sur le déroulé du projet

Vous & la Fing

Participez à nos travaux

Les échanges et productions se déroulent sur le réseau collaboratif de la Fing.

Proposez un projet

Vous avez un projet innovant qui fait le lien entre transition numérique et transition écologique à valoriser ou nous présenter.

Suivez-nous