Premiers résultats de l'enquête Capacity

Pierre angulaire du projet de Recherche Capacity financé par l’ANR et l’Agence Nationale du numérique, l’enquête nationale Capacity livre ses premiers enseignements sur la notion d’ "Empowerment" du numérique.

Lancé en 2015, le projet de recherche Capacity cherche à qualifier le pouvoir d’agir à l’ère numérique. Il est coordonné par la FING, et associe l’université Rennes2 (laboratoire CREAD) et IMT Atlantique (avec l’observatoire M@rsouin). L’enquête nationale conduite par Marsouin s’appuie sur des enquêtes de terrain (ethnographie, entretiens) et cette enquête quantitative. Elle s’inscrit dans le cadre du World Internet Project (WIP), un projet international collaboratif de recherche


A qui profite l’usage d’internet ? Découverte de l’enquête Capacity…

S’appuyant notamment sur 4 profils d’internautes (les "hyperconnectés", les "utilitaristes", les "traditionnels", les "distants") qui différencient les individus selon leur rapport aux outils numériques, l’enquête apporte des premiers éclairages sur certaines dimensions du "pouvoir d’agir" :

(…) Internet est un facteur de correction des inégalités de capital social, dont on sait qu’il est d’autant plus fort que les revenus sont élevés. (…) Le niveau d’étude, en revanche, ne joue pas sur la manière de répondre à cette question.

Le résultat le plus marquant concernant le profil des internautes suivant des cours en ligne est la très forte surreprésentation des plus diplômés (bac +3 et plus) et la sous-représentation des détenteurs d’un niveau CAP/BEP ou moindre : ainsi, ceux qui tirent le meilleur parti d’Internet pour élargir leur gamme de connaissances et compétences dans des dispositifs d’apprentissage formels sont ceux dont les compétences sont déjà reconnues à travers des diplômes (…)

(…) L’âge, la catégorie socioprofessionnelle et le revenu mensuel du foyer déterminent en partie la probabilité de faire des achats sur des sites de e-commerce. Les internautes de 25 à 49 ans sont plus nombreux en proportion à le faire que les autres classes d’âge, y compris les plus jeunes (18-24 ans), dont la consommation générale est probablement moins intense.

Ces premiers résultats seront affinés au regard des autres travaux ethnographiques conduits dans le cadre de Capacity.

> Le rapport complet de l’enquête (.pdf)
> Infos complémentaires (dont le questionnaire complet) sur le site de l’Agence Nationale du numérique
> Le site de Capacity

Vous & la Fing

Participez à nos travaux

Les échanges et productions se déroulent sur le réseau collaboratif de la Fing.

Proposez un projet

Vous avez un projet innovant qui fait le lien entre transition numérique et transition écologique à valoriser ou nous présenter.

Suivez-nous