Partage des données publiques

La Fing considère que la mise en accès aussi libre que possible des données publiques est aujourd’hui une condition de l’émergence d’innovations sociales et économiques dans les territoires, et un facteur de croissance inexploité.

Le partage des données publiques, une condition de l’émergence d’innovations sociales et économiques

L’idée qu’une ville peut devenir une "plate-forme d’innovation ouverte" fait partie des résultats les plus importants du programme Villes 2.0. Il s’agit d’abaisser les barrière à l’innovation, de faciliter l’intervention des citoyens et des entreprises de toutes tailles dans la conception et la production de services locaux.

L’accès et la réutilisation aussi libres que possible des données publiques est l’une des conditions nécessaires pour que cette dynamique d’innovation émerge. Elle est dans l’air : les gouvernements américain et britannique libèrent leurs données, les villes d’Helsinki, Vancouver, San Francisco, New York… en font de même.

L’Europe et la France ont inscrit dans le droit la possibilité d’accès et de réutilisation des données publiques. Le plan "France numérique 2012" et le volet numérique du "Plan de relance" prévoient des actions en faveur de l’accès aux données publiques. Pourtant, sur le terrain, la situation apparaît bloquée. Les données demeurent inaccessibles, ou alors d’une manière parcellaire et souvent coûteuse. Pourtant les données que les acteurs publics au quotidien représentent un formidable gisement de connaissance et d’innovation qui pourrait bénéficier à la collectivité au nom de laquelle elles sont produites.

La réutilisation des informations publiques au service de l’innovation et de la proximité : une démarche a destination des territoires

Comment, concrètement, favoriser le partage et la réutilisation des données publiques sur les territoires ? C’est l’objet du projet que la Fing souhaite engager avec tous ceux qui le désireront.

Pour répondre à la question, nous proposons de partir des usages innovants qui pourraient être faits des données publiques sur un territoire.

Deux villes pilotes

Nous recherchons deux villes ou agglomérations pilotes qui accepteront (sur une période de 6 mois) de "libérer" l’accès à un ensemble significatif de données publiques territoriales – auxquelles s’ajouteront les données publiques d’Etat qui seraient d’ores et déjà accessibles à propos de ce territoire, ainsi, le cas échéant, que des données privées.

Faire émerger des services issus du partage des données publiques

Dans ces territoires, nous mobiliserons tous ceux que l’usage innovant de ces données motive (organismes publics, entreprises, médias, associations, chercheurs…) pour faire émerger de 30 à 50 services, applications et usages innovants fondés sur l’exploitation de ces données. Nous les aiderons de multiples manières, en organisant des ateliers créatifs, en facilitant les rencontres et les partenariats, en assistant ceux qui rencontrent des difficultés, en organisant un cours et en soutenant les meilleurs projets…
A partir de ce stock de projets, nous reviendrons vers les services qui produisent ou détiennent des données publiques pour comprendre les réticences et difficultés concrètes que soulève leur mise en accès, et trouver des manières de les lever.

Finalité du projet : éditer un guide pratique

Nous capitaliserons sur ces enseignements pour produire, à destination des territoires, des outils et un "guide pratique" destinés à faciliter la mise en œuvre de démarches d’accès aux données publiques territoriales.

Plus d’information

 » Téléchargez le dossier complet du projet, à destination des territoires pilotes

 » Consultez notre dossier critique

 » Pour participer au projet, connectez vous sur le groupe Réutilisation des données publiques du réseau social de la Fing.

Contact

Charles Népote : charles.nepote [@] fing.org

Vous & la Fing

Participez à nos travaux

Les échanges et productions se déroulent sur le réseau collaboratif de la Fing.

Proposez un projet

Vous avez un projet innovant qui fait le lien entre transition numérique et transition écologique à valoriser ou nous présenter.

Suivez-nous