Jeu de la Transition

Le “Jeu de la transition” vous invite à raconter ensemble un ou plusieurs récit(s) à la fois plausibles et souhaitables de la transition du “système” dont vous êtes un acteur, quel qu’il soit : une entreprise, une institution, un secteur d’activité, un territoire…

IMAGINEZ VOS TRANSITIONS
Le principe du jeu consiste donc à inventer ensemble l’histoire qui mène :

Il existe plusieurs fins possibles, plusieurs chemins possibles entre l’état présent et l’état futur du système. Il existe aussi plusieurs manières de raconter l’histoire, vous pouvez en particulier :

Vous pouvez également vous imposer des contraintes (de temps, de valeurs), jouer en incluant tels ou tels types d’acteurs, etc.

Télécharger le jeu


À VOUS DE JOUER !

La transition est une histoire sérieuse, puisque c’est la votre. Nous vous invitons quand même à jouer pour de vrai et donc, à vous amuser : à sortir des clous, à dire des horreurs, à imaginer l’impensable, à vous disputer et vous réconcilier entre joueurs… Plus vous mettrez de vous-même dans la construction de cette histoire, et plus vous échangerez entre vous, plus la transition se dessinera de manière nette, et plus l’exercice sera utile à l’action.

Bon jeu !

BUT DU JEU
Le but du Jeu de la transition est de raconter ensemble un ou plusieurs récits plausibles de la transition d’un “système” dont les joueurs sont des parties prenantes. Le jeu est gagné quand tous les joueurs sont parvenus à se situer dans au moins un état futur considéré comme souhaitable - ainsi qu’à à imaginer de quelle manière chacun d’eux est un acteur de la transition.

C’est un jeu d’écriture collective dont tous les joueurs sont les héros ! Nous vous invitons à vous placer dans un état d’esprit actif et volontaire. Imaginer une transition n’est intéressant que si l’on s’en considère acteur, si l’on décide d’agir sur le cours de l’histoire : préférer un point d’arrivée à un autre et identifier les actions qui permettent de s’orienter dans la bonne direction ; imaginer des chemins plus féconds ou moins dangereux que d’autres ; s’inventer un rôle utile dans l’état futur du système ; etc.

NOMBRE DE JOUEURS : 7 À 20
Il n’y a pas de maximum fixe, mais au-delà de 20 joueurs, nous vous invitons plutôt à vous scinder en groupes d’une dizaine de personnes. Portez surtout attention à la diversité des groupes, en termes d’origine, d’âge, de genre, de culture et bien sûr, de métier.

Un joueur a d’emblée un rôle particulier : le "Maître du jeu" (ou MJ), à la fois animateur et gardien du temps, qui s’assure que le récit collectif progresse bien vers sa conclusion, à la satisfaction des joueurs. Le MJ est généralement l’un de ceux qui a organisé et préparé la partie. Il connaît bien le fonctionnement du jeu. Il peut si nécessaire se faire aider par un second joueur, le “Scribe”, plus particulièrement chargé de gérer le temps et de prendre des notes.

Ce jeu n’est pas un jeu de rôles, mais un “atelier” où l’on écrit l’avenir ensemble. Il n’est pas nécessaire d’y incarner un personnage particulier, sauf à la toute fin… le sien !

DURÉE : ½ JOURNÉE MINIMUM, 2 JOURS MAXIMUM
Ne faites pas trop court ! Vous pouvez en revanche espacer les deux jours ou demies-journées (pas de plus d’une semaine, de préférence).

La version “2 jours” n’occupe en réalité qu’environ 12h. Elle se prête donc à des journées “aérées”, permettant aux participants soit de se détendre, soit de passer du temps à chercher des informations ou encore à mettre en forme leur production.

Le jeu de la transition est un outil tiré du cahier d’enjeux et de prospective "Questions Numériques" Transitions(2014)

Vous & la Fing

Participez à nos travaux

Les échanges et productions se déroulent sur le réseau collaboratif de la Fing.

Proposez un projet

Vous avez un projet innovant qui fait le lien entre transition numérique et transition écologique à valoriser ou nous présenter.

Suivez-nous