Imagin[iz]er l'avenir du travail

Work+ est un projet de l’Université de la pluralité issu d’Imaginizing porté par Daniel Kaplan et incubés par la Fing.

Le débat sur l’avenir (ou l’absence d’avenir) du travail est vif, mais il se concentre aujourd’hui presque entièrement autour de deux questions : l’automatisation, y compris celle des tâches qualifiées, et l’uberisation, le retour d’un travail à la pièce. Pourtant, les transformations contemporaines du travail sont infiniment plus larges et elles viennent de loin – les « plateformes » et l’automatisation fondée sur l’IA et la robotique avancée sont les manifestations les plus récentes de tendances actives depuis les années 1970 : informatisation des fonctions tertiaires et robotisation des tâches physiques, externalisation, « mode projet », individualisation des parcours, montée des contrats courts et « atypiques », structures matricielles, transformation des espaces de travail et des formes de management…

Ces questions concernent à la fois chacun·e d’entre nous et chaque organisation. La manière de les traiter aura des conséquences majeures sur l’économie (qui produit, comment et dans quelles conditions, qui consomme et avec quels moyens ?) et sur la société dans son ensemble. Elles produiront des effets en matière de recrutement, d’organisation des entreprises, de formation, de relations sociales, d’équilibre des systèmes sociaux, de santé, d’immobilier, de mobilité, etc.

Il faut donc explorer l’avenir du travail. Beaucoup de rapports, d’études et de recherches le font d’une manière généralement intéressante. Les entreprises expérimentent. Des startups proposent des pistes, comme le démontre par exemple le Transformateur Numérique de l’Anact et la Fing. Mais aucune vision d’ensemble n’émerge et surtout, la perspective reste dominée par l’idée d’une perte (d’emploi et de revenu, d’utilité sociale, de dignité, de sécurité…) à laquelle aucune perspective positive ne semble succéder.

Nous formulons l’hypothèse que, face à la complexité du sujet et aux incertitudes sur les transformations en cours, nous ne retrouverons des capacités d’agir qu’en passant délibérément par le chemin des imaginaires : mythes fondateurs (y-compris issus d’autres cultures), utopies et dystopies, récits d’anticipation, projections prospectives, décalages artistiques, jeux, design-fictions…

Le projet WORK+ se propose donc de mobiliser les imaginaires pour explorer autrement les futurs du travail, afin d’ouvrir de nouvelles perspectives, de proposer de nouveaux scénarios d’avenir et d’aider les entreprises, les innovateurs, les acteurs publics et les autres parties prenantes à identifier des nouvelles pistes d’action.

Cette démarche collaborative se concrétisera en 2018 par trois réalisations concrètes :

Vous & la Fing

Adhérez à la Fing

Les nouveaux adhérents
SGAM MACIF |
M. Gérard Marquie |
ALGOERA |
Cécile Rivière |
Myhuiscompagnie |

Participez à nos travaux

Les échanges et productions se déroulent sur le réseau collaboratif de la Fing.

Proposez un projet

Vous avez un projet innovant qui fait le lien entre transition numérique et transition écologique à valoriser ou nous présenter.

Suivez-nous