Genèse de la Déclaration MyData

Rééquilibrer l’économie générale des données personnelles au bénéfice des personnes, principes des acteurs engagés en vue de la création de "MyData Global Exchange", organisation globale qui fédérera les acteurs du Self Data

Bruxelles, novembre 2015 : à l’initiative de la Commission européenne, une cinquantaine d’acteurs se rencontraient, en général pour la première fois, pour échanger autour de ce que la Commission nommait les PIMS (Personal Information Management Services). Notre point commun à tous : travailler en vue de « retourner » le fonctionnement de l’économie des données personnelles en donnant aux individus la capacité d’utiliser les données qui les concernent à leurs propres fins ou à celles qu’ils considèrent bonnes.

Au travers du projet MesInfos, la Fing faisait déjà partie des pionniers de ce qu’elle nommait déjà « Self Data » et que d’autres appelaient VRM (Vendor Relationship Management), Internet of Me, MyData… D’emblée, nous avons considéré que cette petite communauté d’acteurs à l’échelle internationale devait continuer de se rencontrer pour partager l’expérience acquise, développer des projets communs et progressivement, faire entendre sa voix. Avec les Finlandais de l’Open Knowledge Foundation, nous avons continué de réunir ces acteurs à Paris (avril 2016), Londres (décembre 2016) et Berlin (mars 2017), en même temps que nous prenions part à l’organisation de la conférence MyData 2016 à Helsinki.

Le succès inattendu de cette conférence (750 participants de plus de 30 pays) nous a montré, s’il en était besoin, que cette petite communauté était en passe de devenir un mouvement. La prochaine mise en œuvre en Europe du Règlement général sur la protection des données (RGPD), qui oblige toutes les entreprises à revoir en profondeur leur politique en la matière, joue également un rôle d’accélérateur.

Ainsi, lors de la rencontre de Berlin, les acteurs réunis ont choisi de franchir un cap en engageant la construction d’une organisation légère qui jouerait un rôle de fédérateur, d’attracteur de nouveaux projets et de porte-voix : le MyData Global Exchange.

Mais avant de construire l’organisation, il fallait clarifier les principes qui nous réunissent. C’est l’objet de la « Déclaration MyData », présentée en clôture de la conférence MyData 2017.

Les grandes lignes de la Déclaration ayant été arrêtées à Berlin, une équipe de 3 personnes s’est attelée à sa rédaction : Daniel Kaplan (Fing, France), Antti « Jogi » Poikola (Open Knowledge Foundation, Finlande) et Tanel Mällo (MyData Network, Estonie). Le texte final s’inspire d’une vingtaine de chartes existantes, parmi lesquelles la « Charte Self Data » de la Fing. Une version de travail présentée en juillet a pu être commentée par les autres participants.

Le texte actuel est long ; certains sujets auront besoin d’être précisés, d’autres mis en annexe. Une seconde version sera probablement présentée l’année prochaine. Cependant, nous disposons aujourd’hui d’un document commun, utilisable, signé par une centaine d’organisations d’Europe et du monde entier, qui affirme sans détour son ambition : rééquilibrer l’économie générale des données personnelles au bénéfice des personnes.

Les actions du projet MesInfos en France font partie de celles qui inspirent les acteurs du réseau mondial MyData. La Fing joue et continuera de jouer un rôle central pour faire vivre ce réseau. En retour, elle partagera avec les acteurs français ce qu’elle apprend des expériences dans d’autres pays, et aidera les acteurs français du Self Data à saisir des opportunités à l’international.

Accéder à la déclaration MyData​

Vous & la Fing

Participez à nos travaux

Les échanges et productions se déroulent sur le réseau collaboratif de la Fing.

Proposez un projet

Vous avez un projet innovant qui fait le lien entre transition numérique et transition écologique à valoriser ou nous présenter.

Suivez-nous